Ce site web utilise des cookies

Nous utilisons des cookies fonctionnels et analytiques pour améliorer notre site Web. De plus, des tiers placent des cookies de suivi pour afficher des publicités personnalisées sur les réseaux sociaux. En cliquant sur Accepter, vous consentez au placement de ces cookies.
verloop.png (copy1)
middle banner focus
logo

Pour une vie plus enrichissante,
selon le sens que vous lui donnez

Le présent document a été préparé par Quintet Private Bank (Europe) S.A. Les déclarations et opinions exprimées dans ce document (fondées sur des informations provenant de sources jugées fiables) sont celles de Quintet Private Bank (Europe) à la date de rédaction (21 Juillet 2021) et sont susceptibles d'être modifiées. Ce document est de nature générale et ne doit en aucun cas être assimilé à un conseil en investissement, d'ordre juridique, fiscal ou comptable. Aucun conseil d'investissement personnalisé n'est fourni dans ce document et les décisions d'investissement ne doivent en aucun cas se fonder sur les seules informations et données qui y figurent. Il est rappelé aux investisseurs que les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs et que la valeur des investissements peut évoluer à la hausse comme à la baisse. La valeur des investissements sous-jacents peut également évoluer à la hausse comme à la baisse en raison des fluctuations de change.


Copyright © Quintet Private Bank (Europe) S.A. 2021.
Tous droits réservés. Déclaration de confidentialité

Counterpoint Août 2021

NOUS RESTONS À VOTRE ÉCOUTE

Nous espérons que vous avez apprécié ce bulletin mensuel. Pour toute question, remarque ou suggestion concernant ce bulletin, n'hésitez pas à nous contacter.

GÉOPOLITIQUE Tensions sino-américaines (en cours)

MACROÉCONOMIE Pénuries d'intrants
(en cours)

New image (copy)
up.png (copy1)

BUDGÉTAIRE Fonds de relance de l'UE (T3)

MACROÉCONOMIE Plans de réouverture (en cours)

BUDGÉTAIRE
Dépenses d'infrastructure américaines (S2)

MONÉTAIRE Banques centrales mondiales
(en cours)

MÉDICAL Vaccin contre le Covid-19 (en cours)

New image (copy)

MACROÉCONOMIE Inflation et rendements obligataires (en cours)

New image (copy)

Les marchés financiers sont restés vigoureux durant la majeure partie de l'année en raison des campagnes de vaccination. Dernièrement, l'émergence de nouveaux variants du virus a jeté un froid et des inquiétudes commencent à poindre quant à la pérennité de la reprise économique. Malgré la volatilité accrue des marchés, nous pensons que notre évaluation de la performance des investissements à long terme reste valable.

L'environnement devrait permettre aux actions et aux titres de créance de continuer à progresser au cours des prochains mois. Nous surpondérons tactiquement les actions américaines et les petites capitalisations britanniques, ainsi que les obligations à haut rendement des marchés émergents et asiatiques.

Bien que les indicateurs économiques soient susceptibles de fléchir par rapport à leurs niveaux très élevés, cette phase du cycle économique est généralement favorable aux performances des actifs à risque. Les bénéfices des entreprises progressent à un rythme soutenu, tandis que le soutien apporté par les pouvoirs publics reste conséquent. La propagation des nouveaux variants du Covid-19 pourrait retarder la reprise des activités à l'échelle locale, mais les obstacles à l'instauration de nouvelles mesures de confinement draconiennes sont plus élevés.

Portefeuille de Quintet


Positionné pour la reprise

Nous n'avons apporté récemment aucun changement à l'allocation d'actifs, les portefeuilles étant positionnés de manière à profiter des secteurs et des régions susceptibles de bénéficier de la poursuite de la reprise

icon
N
arrow up (copy)
arrow down (copy)
ACTIONS
TITRES
OBLIGATAIRES
PLACEMENTS
ALTERNATIFS
DEVISES
4.0
0.0
-4.0
0.0

Cliquez sur une classe d'actifs pour afficher les sous-classes qui la constituent

Allocation d'actifs

New image

Le cycle économique pointe vers une expansion, mais en opérant une distinction entre les « réouvertures précoces » et les « retardataires », avec des revers occasionnels.

Dans la plupart des pays développés, l'assouplissement des mesures de confinement est déjà bien avancé et les économies sont en pleine expansion. Bien que les nouveaux variants du virus constituent un risque, de nombreux pays ont déjà vacciné plus de la moitié de leur population, ce qui devrait en atténuer l'impact. Les taux d'admission à l'hôpital sont notamment moins élevés que lors des vagues précédentes. Le nombre de nouvelles contaminations augmente en Asie et les pays qui ont tardé à vacciner ont pris des mesures pour ralentir la propagation du virus.

Pour faciliter l'évaluation du contexte d'investissement, nous avons créé un indicateur – l’Indicateur de Cycle d'Investissement Quintet – qui permet d'identifier les phases du cycle économique. Cet indicateur prend en compte un large éventail de données, qui vont du chômage aux ventes de logements neufs en passant par la confiance des consommateurs et les taux de prêt. Malgré quelques légers revers observés récemment, les derniers relevés de notre nouvel indicateur continuent de suggérer que la reprise se trouve dans sa phase initiale et qu'elle est loin d'être terminée. De nouveaux contretemps liés au virus sont certes probables, mais les perspectives à long terme restent encourageantes.

Les révisions à la hausse des perspectives de croissance et la flambée de l'inflation se sont traduites par une pentification de la courbe des taux des bons du Trésor américain au premier semestre. Celle-ci s'est depuis aplatie. Les marchés se montrent plus confiants dans le fait que l'inflation ne risque pas de déraper, et la Fed a laissé entendre qu'elle pourrait relever ses taux plus tôt que prévu, même s'il est peu probable qu'un tel changement intervienne au cours des deux prochaines années. Nous pensons que les marchés ont peut-être réagi de manière excessive et que les rendements à long terme pourraient repartir à la hausse, notamment lorsque la Fed annoncera son intention de réduire son programme d'achat d'actifs.

Graphique à la Une

Vers un redressement des taux ?

Les rendements obligataires à long terme ont baissé, mais nous pensons qu'ils pourraient repartir à la hausse dans le courant de l'année

icon

Source: Quintet, Bloomberg

Rendement (%)

Bill Street
Group Chief Investment Officer

autograph

Alors que le monde entre dans une nouvelle phase de la pandémie, les pays qui ont déployé des campagnes de vaccination à grande échelle se distinguent déjà de ceux qui ont pris du retard. Les fêtards ont accueilli avec enthousiasme la réouverture des boîtes de nuit consécutive à la levée de la quasi-totalité des restrictions en Angleterre, de longues files d'attente se formant jusqu'à l'heure de clôture fixée à minuit. En revanche, les athlètes concourront cette année dans des stades vides lors des Jeux olympiques de Tokyo, les autorités ayant annoncé l'interdiction de toute présence du public.

La pandémie risque d’être prolongée par l’émergence des nouveaux variants de Covid-19, mais les premiers signes de son impact commencent à apparaître. L'un d'eux est la transformation numérique de très nombreux aspects de la vie quotidienne, un phénomène qui s'est accéléré depuis un an. C'est un thème que nous avons récemment examiné lors de nos entretiens avec les principaux acteurs de la révolution numérique en Europe. De la musique à la mode en passant par l'entreprise sociale, la technologie est en passe de devenir un outil essentiel au service de nombreux secteurs. Pour en savoir plus, cliquez ici.

La pandémie est toujours d'actualité, mais la planète commence à reprendre ses marques

L'économie repart sur un nouveau rythme

Bienvenue

icon Bill street image

Défiler vers le bas

icon1 icon2 icon3 icon4 icon5

COUNTERPOINT AOÛT 2021

Naviguer dans les méandres de la reprise

L'émergence de nouveaux variants prolonge la pandémie et la reprise économique risque de se heurter à quelques difficultés temporaires

Logo

COUNTERPOINT
AOÛT 2021

Naviguer dans les méandres de la reprise

Logo

L'émergence de nouveaux variants prolonge la pandémie et la reprise économique risque de se heurter à quelques difficultés temporaires

Alors que le monde entre dans une nouvelle phase de la pandémie, les pays qui ont déployé des campagnes de vaccination à grande échelle se distinguent déjà de ceux qui ont pris du retard. Les fêtards ont accueilli avec enthousiasme la réouverture des boîtes de nuit consécutive à la levée de la quasi-totalité des restrictions en Angleterre, de longues files d'attente se formant jusqu'à l'heure de clôture fixée à minuit. En revanche, les athlètes concourront cette année dans des stades vides lors des Jeux olympiques de Tokyo, les autorités ayant annoncé l'interdiction de toute présence du public.

La pandémie risque d’être prolongée par l’émergence des nouveaux variants de Covid-19, mais les premiers signes de son impact commencent à apparaître. L'un d'eux est la transformation numérique de très nombreux aspects de la vie quotidienne, un phénomène qui s'est accéléré depuis un an. C'est un thème que nous avons récemment examiné lors de nos entretiens avec les principaux acteurs de la révolution numérique en Europe. De la musique à la mode en passant par l'entreprise sociale, la technologie est en passe de devenir un outil essentiel au service de nombreux secteurs. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les révisions à la hausse des perspectives de croissance et la flambée de l'inflation se sont traduites par une pentification de la courbe des taux des bons du Trésor américain au premier semestre. Celle-ci s'est depuis aplatie. Les marchés se montrent plus confiants dans le fait que l'inflation ne risque pas de déraper, et la Fed a laissé entendre qu'elle pourrait relever ses taux plus tôt que prévu, même s'il est peu probable qu'un tel changement intervienne au cours des deux prochaines années. Nous pensons que les marchés ont peut-être réagi de manière excessive et que les rendements à long terme pourraient repartir à la hausse, notamment lorsque la Fed annoncera son intention de réduire son programme d'achat d'actifs.

middle_banner_mobile.jpg

Dans la plupart des pays développés, l'assouplissement des mesures de confinement est déjà bien avancé et les économies sont en pleine expansion. Bien que les nouveaux variants du virus constituent un risque, de nombreux pays ont déjà vacciné plus de la moitié de leur population, ce qui devrait en atténuer l'impact. Les taux d'admission à l'hôpital sont notamment moins élevés que lors des vagues précédentes. Le nombre de nouvelles contaminations augmente en Asie et les pays qui ont tardé à vacciner ont pris des mesures pour ralentir la propagation du virus.

Pour faciliter l'évaluation du contexte d'investissement, nous avons créé un indicateur – l’Indicateur de Cycle d'Investissement Quintet – qui permet d'identifier les phases du cycle économique. Cet indicateur prend en compte un large éventail de données, qui vont du chômage aux ventes de logements neufs en passant par la confiance des consommateurs et les taux de prêt. Malgré quelques légers revers observés récemment, les derniers relevés de notre nouvel indicateur continuent de suggérer que la reprise se trouve dans sa phase initiale et qu'elle est loin d'être terminée. De nouveaux contretemps liés au virus sont certes probables, mais les perspectives à long terme restent encourageantes.

New image

Le cycle économique pointe vers une expansion, mais en opérant une distinction entre les « réouvertures précoces » et les « retardataires », avec des revers occasionnels.

Un pic temporaire
Comme on pouvait s'y attendre, l'inflation est repartie à la hausse à mesure que les restrictions ont été assouplies et que les consommateurs ont pu recommencer à dépenser. Les perturbations des chaînes d'approvisionnement mondiales ont également contribué à la hausse des prix, les entreprises peinant à faire face à la demande. Malgré des chiffres un peu plus élevés que prévu, les marchés obligataires sont restés relativement détendus. Les investisseurs obligataires estiment que cette envolée est probablement temporaire et que l'inflation devrait finir par retomber.

Même si le rythme de la croissance économique ralentit, il est peu probable que ce ralentissement soit significatif en raison du maintien des mesures de soutien monétaire des banques centrales et des mesures de relance des pouvoirs publics. La Fed annoncera vraisemblablement la réduction de son programme d'achat d'actifs dans le courant de l'année, ce qui devrait exercer une pression à la hausse sur les rendements obligataires à long terme. Cela étant, il est peu probable que le niveau de soutien évolue au cours de l'été.

Les marchés financiers sont restés vigoureux durant la majeure partie de l'année en raison des campagnes de vaccination. Dernièrement, l'émergence de nouveaux variants du virus a jeté un froid et des inquiétudes commencent à poindre quant à la pérennité de la reprise économique. Malgré la volatilité accrue des marchés, nous pensons que notre évaluation de la performance des investissements à long terme reste valable.

L'environnement devrait permettre aux actions et aux titres de créance de continuer à progresser au cours des prochains mois. Nous surpondérons tactiquement les actions américaines et les petites capitalisations britanniques, ainsi que les obligations à haut rendement des marchés émergents et asiatiques.

Bien que les indicateurs économiques soient susceptibles de fléchir par rapport à leurs niveaux très élevés, cette phase du cycle économique est généralement favorable aux performances des actifs à risque. Les bénéfices des entreprises progressent à un rythme soutenu, tandis que le soutien apporté par les pouvoirs publics reste conséquent. La propagation des nouveaux variants du Covid-19 pourrait retarder la reprise des activités à l'échelle locale, mais les obstacles à l'instauration de nouvelles mesures de confinement draconiennes sont plus élevés.

logo

Pour une vie plus enrichissante,
selon le sens que vous lui donnez

Le présent document a été préparé par Quintet Private Bank (Europe) S.A. Les déclarations et opinions exprimées dans ce document (fondées sur des informations provenant de sources jugées fiables) sont celles de Quintet Private Bank (Europe) à la date de rédaction (21 Juillet 2021) et sont susceptibles d'être modifiées. Ce document est de nature générale et ne doit en aucun cas être assimilé à un conseil en investissement, d'ordre juridique, fiscal ou comptable. Aucun conseil d'investissement personnalisé n'est fourni dans ce document et les décisions d'investissement ne doivent en aucun cas se fonder sur les seules informations et données qui y figurent. Il est rappelé aux investisseurs que les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs et que la valeur des investissements peut évoluer à la hausse comme à la baisse. La valeur des investissements sous-jacents peut également évoluer à la hausse comme à la baisse en raison des fluctuations de change.


Copyright © Quintet Private Bank (Europe) S.A. 2021.
Tous droits réservés. Déclaration de confidentialité

AAT new - Start (copy)

Bienvenue

L'économie repart sur un nouveau rythme

icon

La pandémie est toujours d'actualité, mais la planète commence à reprendre ses marques

Bill street image autograph

Bill Street
Group Chief Investment Officer

icon

Graphique à la Une

Vers un redressement des taux ?

Les rendements obligataires à long terme ont baissé, mais nous pensons qu'ils pourraient repartir à la hausse dans le courant de l'année

Swipe to see the full graph

mobile-chart

Source : Quintet, Bloomberg.

icon

Gros plan sur l'investissement

La reprise reste d'actualité

Des contretemps sont inévitables, mais ils seront probablement passagers alors que la planète continue de lutter contre la pandémie

icon

Portefeuille de Quintet


Positionné pour la reprise

Nous n'avons apporté récemment aucun changement à l'allocation d'actifs, les portefeuilles étant positionnés de manière à profiter des secteurs et des régions susceptibles de bénéficier de la poursuite de la reprise

icon

Suivi


Points à surveiller

Bien que le variant Delta reste un enjeu majeur, les campagnes de vaccination contre le Covid-19 se poursuivent, les économies rouvrent, l'assouplissement des politiques reste d'actualité, l'inflation augmente provisoirement et les rendements obligataires se replient

Les perspectives sont plus certaines que le mois dernier

down.png (copy)

Les perspectives sont moins certaines que le mois dernier

down.png

Counterpoint Août 2021

NOUS RESTONS À VOTRE ÉCOUTE

Nous espérons que vous avez apprécié ce bulletin mensuel. Pour toute question, remarque ou suggestion concernant ce bulletin, n'hésitez pas à nous contacter.

Cliquez sur une classe d'actifs pour afficher les sous-classes qui la constituent

Allocation d'actifs

Nos points de vue en détail

Lorsque nous relevons l'allocation en faveur d'une classe d'actifs au sein des portefeuilles, nous devons diminuer celle en faveur d'une autre. C'est pourquoi nos décisions en matière d'allocation d'actifs tactique (AAT) sont prises en binômes : nous sous-pondérons et surpondérons en fonction des pondérations de notre allocation d'actifs stratégique (AAS). Les pondérations numériques spécifiques indiquées sur le graphique se rapportent à un portefeuille équilibré en EUR et peuvent être ajustées pour différents profils.

Actions américaines / Obligations américaines Investment Grade
Compte tenu des perspectives positives que nous anticipons, nous pensons qu'à ce stade du cycle économique, les actions américaines peuvent surperformer les obligations américaines de qualité Investment Grade, lesquelles sont peu rémunératrices.

Actions des marchés émergents / Obligations d'État européennes
Les actions des marchés émergents, qui restent soutenues par la forte croissance observée en Chine et dans d'autres régions d'Asie, affichent actuellement la plus forte dynamique parmi les actions des différentes régions.

Petites capitalisations britanniques / Actions mondiales
Les petites capitalisations britanniques ont pris du retard dans le contexte de reprise de 2020 et leurs valorisations sont plus attrayantes que celles des actions mondiales, tandis que leur composition sectorielle cyclique est bénéfique à mesure que la croissance se redresse.

Obligations asiatiques à haut rendement / Obligations américaines Investment Grade
Les obligations asiatiques à haut rendement offrent un rendement supplémentaire appréciable par rapport aux obligations américaines de qualité Investment Grade. Par ailleurs les risques de défaut y sont bien compensés.

Dette souveraine des marchés émergents / Obligations américaines Investment Grade
La dette souveraine des marchés émergents offre un rendement supplémentaire par rapport aux obligations américaines de qualité Investment Grade. Un fléchissement du dollar US et une hausse des prix du pétrole constitueraient des moteurs probables de resserrement des spreads.

Bons du Trésor américain / Obligations d'État européennes
Nous sommes davantage exposés aux bons du Trésor américain en tant que source de diversification qu'aux obligations d'État européennes, en raison de leur rendement à l'échéance plus élevé et de leur meilleure qualité de crédit.

Obligations américaines Investment Grade / Obligations d’Etat européennes
La hausse des rendements en USD confère une plus-value aux obligations en USD couvertes contre le risque de change par rapport aux obligations d'État européennes pour les investisseurs en EUR.

 Actions mondiales / Obligations d’Etat européennes
Alors que le cycle économique avance, les facteurs favorables aux actions restent d’actualité, notamment la croissance des bénéfices des entreprises, le momentum de marché et le levier fiscal.

up.png (copy1)

BUDGÉTAIRE Fonds de relance de l'UE (T3)

BUDGÉTAIRE
Dépenses d'infrastructure américaines (S2)

MONÉTAIRE Banques centrales mondiales (en cours)

MÉDICAL
Vaccin contre le Covid-19 (en cours)

New image (copy)

MACROÉCONOMIE
Plans de réouverture (en cours)

MACROÉCONOMIE Inflation et rendements obligataires (en cours)

New image (copy)

GÉOPOLITIQUE Tensions sino-américaines (en cours)

MACROÉCONOMIE Pénuries d'intrants (en cours)

New image (copy)

Une autre vision du monde

Le Chief Investment Office de Quintet Private Bank, partage son point de vue sur l’économie, les marchés financiers ainsi que les investissements, dans notre édition Counterpoint mensuelle.
Plein écran