middle banner focus
logo

Pour une vie plus enrichissante,
selon le sens que vous lui donnez

Le présent document a été préparé par Quintet Private Bank (Europe) S.A. Les déclarations et opinions exprimées dans ce document (fondées sur des informations provenant de sources jugées fiables) sont celles de Quintet Private Bank (Europe) à la date de rédaction (19 Février 2021) et sont susceptibles d'être modifiées. Ce document est de nature générale et ne doit en aucun cas être assimilé à un conseil en investissement, d'ordre juridique, fiscal ou comptable. Aucun conseil d'investissement personnalisé n'est fourni dans ce document et les décisions d'investissement ne doivent en aucun cas se fonder sur les seules informations et données qui y figurent. Il est rappelé aux investisseurs que les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs et que la valeur des investissements peut évoluer à la hausse comme à la baisse. La valeur des investissements sous-jacents peut également évoluer à la hausse comme à la baisse en raison des fluctuations de change.


Copyright © Quintet Private Bank (Europe) S.A. 2021.
Tous droits réservés. Déclaration de confidentialité

Counterpoint Avril 2021

NOUS RESTONS À VOTRE ÉCOUTE

Nous espérons que vous avez apprécié ce bulletin mensuel. Pour toute question, remarque ou suggestion concernant ce bulletin, n'hésitez pas à nous contacter.

COMMERCE Brexit, tensions sino-américaines (en cours)

MÉDICAL Confinements dans l'UE (en cours)

New image (copy)

MACROÉCONOMIE Réouverture US/R-U (en cours)

up.png (copy2)

BUDGÉTAIRE Fonds de relance de l'UE (T3)

BUDGÉTAIRE Plan de Biden pour les infrastructures (S2)

MONÉTAIRE Banques centrales mondiales (en cours)

MÉDICAL Vaccin contre le Covid-19 (en cours)

New image (copy)

MACROÉCONOMIE Inflation et rendements obligataires (en cours)

New image (copy)

Cette année, le contexte d'investissement a été difficile pour l'allocation d'actifs, les différentes économies régionales et les marchés financiers évoluant à des rythmes différents. Nous avons concentré nos efforts sur la recherche de classes d'actifs sous-évaluées et susceptibles de rattraper leur retard par rapport à l'ensemble du marché, puis nous les avons suivies de près lorsqu'elles y sont parvenues.

Début mars, nous avons mis un terme à notre surpondération des actions des marchés émergents (MÉ) par rapport aux obligations d'État de la zone euro. Depuis que nous avons initié cette position, les valorisations des actions des MÉ ont atteint des sommets pluriannuels, mais la dynamique s'est récemment essoufflée. Les actions des MÉ sont l'une des classes d'actifs les plus volatiles de notre univers d'investissement, et nous avons décidé que les arguments tactiques en faveur du maintien de cette position n'étaient plus probants.

Nous sommes exposés à l'inflation par le biais de nombreuses positions, notamment les bons du Trésor américain indexés sur l'inflation (TIPS), et nous suivons la situation de près. Bien que la hausse des rendements obligataires soit susceptible d'exercer une pression sur certains secteurs du marché, les perspectives globales des actifs à risque restent favorables grâce à la progression des campagnes de vaccination (notamment aux États-Unis et au Royaume-Uni), à la demande latente et au soutien des pouvoirs publics.

Nous maintenons notre surpondération des actions, qui sont bien placées pour bénéficier de la reprise de l'économie et des bénéfices, en particulier les actions américaines. Par ailleurs, nous surpondérons les classes d'actifs qui ont le potentiel de rattraper le reste du marché, notamment les actions britanniques de petites capitalisations et les obligations asiatiques à haut rendement.

Portefeuille de Quintet

En mode rattrapage

Nous continuons à rechercher des actifs dont la reprise a pris du retard sur le reste du marché

icon
N
arrow up (copy)
arrow down (copy)
ACTIONS
TITRES
OBLIGATAIRES
PLACEMENTS
ALTERNATIFS
DEVISES
2.0
0.0
-2.0
0.0
updated_label.png (copy1)

Cliquez sur une classe d'actifs pour afficher les sous-classes qui la constituent

Allocation d'actifs

New image

L’équipe de Biden prévoit un autre plan de relance de 3 trillion USD.

Les marchés financiers sont souvent préoccupés par un thème particulier. En ce moment, tous les regardes se portent sur l'inflation. Les rendements des obligations d'État ont augmenté (ce qui signifie que les prix ont baissé), traduisant les craintes qu'un boom économique ne ravive les pressions inflationnistes. Bien que les séquelles de la pandémie de Covid-19 restent profondes, de nombreux analystes ont revu à la hausse leurs prévisions de croissance pour 2021 sous l'effet conjugué des vastes mesures de relance financière et d'une demande confinée qui se libère.

L'écart se creuse entre les pays qui ont déployé avec succès leurs campagnes de vaccination et ceux qui ont pris du retard. Sur le continent européen, l'activité économique ralentit en raison de la hausse des taux de contamination et de la prolongation des mesures de confinement. A contrario, les États-Unis et le Royaume-Uni devraient bénéficier d'une reprise rapide des dépenses dans les services et les biens de consommation avec la levée des restrictions.

L'inflation globale (l'indicateur général) devrait augmenter au cours des prochains mois face à la levée des mesures de confinement et au retour des consommateurs dans les commerces, les restaurants et les bureaux. Toutefois, l'inflation de base (qui exclut les éléments plus volatils tels que l'énergie et les produits alimentaires) devrait rapidement retomber et se stabiliser. Nos prévisions tiennent compte des principaux facteurs qui alimentent l'inflation, dont les salaires et le chômage, les attentes en matière d'inflation, les pressions sur les prix telles que reflétées par les prix à la production, les taux de change, les prix du pétrole, le rôle de la Chine dans l'économie mondiale et les variations saisonnières.

Graphique à la Une

Des hauts et des bas

Un pic temporaire mais peu de chances que l’inflation s’emballe.

icon
Les prévisions

Source : prévisions de Quintet, Bloomberg

Bill Street
Group Chief Investment Officer

autograph

Cela fait maintenant plus de 12 mois que la pandémie de coronavirus a bouleversé le monde comme jamais. Bien que le succès des campagnes de vaccination signifie que nous pourrons bientôt revoir nos amis et nos proches, le temps nécessaire pour y parvenir dépend de l'endroit où l’on vit. La campagne de vaccination américaine a été l'une des plus efficaces au monde et le Royaume-Uni continue d'afficher l'un des taux de vaccination les plus élevés. En revanche, l'UE a pris davantage de temps pour conclure des contrats et approuver les vaccins.

Cette divergence est un élément à prendre en compte dans nos décisions d'investissement. Nous pensons que les perspectives globales des actifs à risque sont favorables et que l'économie mondiale devrait continuer à se rétablir à mesure que les dispositifs de confinement s'assouplissent et que les mesures de relance entrent en vigueur. L'inflation devrait s'accélérer en raison de la hausse des dépenses dans les secteurs des services et de la restauration. Mais il s'agira vraisemblablement d'un phénomène éphémère qui ne posera pas de problème sérieux à long terme aux marchés.

Certains pays se redressent plus rapidement que d'autres grâce à la cadence de leurs campagnes de vaccination

Le printemps est en avance pour certains

Bienvenue

icon Bill street image

Défiler vers le bas

updated_label.png icon1 icon2 icon3 icon4 icon5

COUNTERPOINT AVRIL 2021

Une reprise à deux vitesses

L'économie mondiale se redresse, mais un fossé commence à se creuser entre les régions qui gèrent mieux leurs campagnes de vaccination

Logo

COUNTERPOINT
MARS 2021

Une reprise à deux vitesses

Logo

L'économie mondiale se redresse, mais un fossé commence à se creuser entre les régions qui gèrent mieux leurs campagnes de vaccination

Cela fait maintenant plus de 12 mois que la pandémie de coronavirus a bouleversé le monde comme jamais. Bien que le succès des campagnes de vaccination signifie que nous pourrons bientôt revoir nos amis et nos proches, le temps nécessaire pour y parvenir dépend de l'endroit où l’on vit. La campagne de vaccination américaine a été l'une des plus efficaces au monde et le Royaume-Uni continue d'afficher l'un des taux de vaccination les plus élevés. En revanche, l'UE a pris davantage de temps pour conclure des contrats et approuver les vaccins.

Cette divergence est un élément à prendre en compte dans nos décisions d'investissement. Nous pensons que les perspectives globales des actifs à risque sont favorables et que l'économie mondiale devrait continuer à se rétablir à mesure que les dispositifs de confinement s'assouplissent et que les mesures de relance entrent en vigueur. L'inflation devrait s'accélérer en raison de la hausse des dépenses dans les secteurs des services et de la restauration. Mais il s'agira vraisemblablement d'un phénomène éphémère qui ne posera pas de problème sérieux à long terme aux marchés.

L'inflation globale (l'indicateur général) devrait augmenter au cours des prochains mois face à la levée des mesures de confinement et au retour des consommateurs dans les commerces, les restaurants et les bureaux. Toutefois, l'inflation de base (qui exclut les éléments plus volatils tels que l'énergie et les produits alimentaires) devrait rapidement retomber et se stabiliser. Nos prévisions tiennent compte des principaux facteurs qui alimentent l'inflation, dont les salaires et le chômage, les attentes en matière d'inflation, les pressions sur les prix telles que reflétées par les prix à la production, les taux de change, les prix du pétrole, le rôle de la Chine dans l'économie mondiale et les variations saisonnières.

middle_banner_mobile.jpg

Les marchés financiers sont souvent préoccupés par un thème particulier. En ce moment, tous les regardes se portent sur l'inflation. Les rendements des obligations d'État ont augmenté (ce qui signifie que les prix ont baissé), traduisant les craintes qu'un boom économique ne ravive les pressions inflationnistes. Bien que les séquelles de la pandémie de Covid-19 restent profondes, de nombreux analystes ont revu à la hausse leurs prévisions de croissance pour 2021 sous l'effet conjugué des vastes mesures de relance financière et d'une demande confinée qui se libère.

L'écart se creuse entre les pays qui ont déployé avec succès leurs campagnes de vaccination et ceux qui ont pris du retard. Sur le continent européen, l'activité économique ralentit en raison de la hausse des taux de contamination et de la prolongation des mesures de confinement. A contrario, les États-Unis et le Royaume-Uni devraient bénéficier d'une reprise rapide des dépenses dans les services et les biens de consommation avec la levée des restrictions.

New image

L’équipe de Biden prévoit un autre plan de relance de 3 trillion USD.

Les États-Unis s'achètent une reprise

Les dépenses budgétaires sont un autre point de divergence. Aux États-Unis, les deux chambres du Congrès ont adopté le projet de loi de relance de Joe Biden, d'un montant de 1.900 milliards de dollars, qui prévoit le versement à la plupart des Américains de paiements directs pouvant atteindre 1.400 USD. Selon de récents rapports, son équipe économique serait en train de préparer un programme de dépenses d'infrastructure de 3.000 milliards de dollars pour lutter contre le changement climatique, réduire les inégalités et renforcer l'économie. De son côté, l'UE n'a pas encore mobilisé son « fonds de relance » de 750 milliards EUR.

La valeur des monnaies dépend de nombreux facteurs, et l'un d'eux est la confiance dans les perspectives de l'économie sous-jacente. Cette relation explique pourquoi le dollar US s'est raffermi face à l'euro, et nous pensons que cette tendance va se poursuivre. Nous pensons également que les rendements des obligations d'État à long terme vont continuer à augmenter, mais à un rythme plus modéré. Les rendements obligataires à court terme sont moins susceptibles d'augmenter dans la mesure où les banques centrales se sont engagées à ne pas relever leurs taux directeurs pendant un certain temps.

Cette année, le contexte d'investissement a été difficile pour l'allocation d'actifs, les différentes économies régionales et les marchés financiers évoluant à des rythmes différents. Nous avons concentré nos efforts sur la recherche de classes d'actifs sous-évaluées et susceptibles de rattraper leur retard par rapport à l'ensemble du marché, puis nous les avons suivies de près lorsqu'elles y sont parvenues.

Début mars, nous avons mis un terme à notre surpondération des actions des marchés émergents (MÉ) par rapport aux obligations d'État de la zone euro. Depuis que nous avons initié cette position, les valorisations des actions des MÉ ont atteint des sommets pluriannuels, mais la dynamique s'est récemment essoufflée. Les actions des MÉ sont l'une des classes d'actifs les plus volatiles de notre univers d'investissement, et nous avons décidé que les arguments tactiques en faveur du maintien de cette position n'étaient plus probants.

Nous sommes exposés à l'inflation par le biais de nombreuses positions, notamment les bons du Trésor américain indexés sur l'inflation (TIPS), et nous suivons la situation de près. Bien que la hausse des rendements obligataires soit susceptible d'exercer une pression sur certains secteurs du marché, les perspectives globales des actifs à risque restent favorables grâce à la progression des campagnes de vaccination (notamment aux États-Unis et au Royaume-Uni), à la demande latente et au soutien des pouvoirs publics.

Nous maintenons notre surpondération des actions, qui sont bien placées pour bénéficier de la reprise de l'économie et des bénéfices, en particulier les actions américaines. Par ailleurs, nous surpondérons les classes d'actifs qui ont le potentiel de rattraper le reste du marché, notamment les actions britanniques de petites capitalisations et les obligations asiatiques à haut rendement.

logo

Pour une vie plus enrichissante,
selon le sens que vous lui donnez

Le présent document a été préparé par Quintet Private Bank (Europe) S.A. Les déclarations et opinions exprimées dans ce document (fondées sur des informations provenant de sources jugées fiables) sont celles de Quintet Private Bank (Europe) à la date de rédaction (19 Février 2021) et sont susceptibles d'être modifiées. Ce document est de nature générale et ne doit en aucun cas être assimilé à un conseil en investissement, d'ordre juridique, fiscal ou comptable. Aucun conseil d'investissement personnalisé n'est fourni dans ce document et les décisions d'investissement ne doivent en aucun cas se fonder sur les seules informations et données qui y figurent. Il est rappelé aux investisseurs que les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs et que la valeur des investissements peut évoluer à la hausse comme à la baisse. La valeur des investissements sous-jacents peut également évoluer à la hausse comme à la baisse en raison des fluctuations de change.


Copyright © Quintet Private Bank (Europe) S.A. 2021.
Tous droits réservés. Déclaration de confidentialité

updated_label.png
AAT new - Start (copy)

Bienvenue

Le printemps est en avance pour certains

icon

Certains pays se redressent plus rapidement que d'autres grâce à la cadence de leurs campagnes de vaccination

Bill street image autograph

Bill Street
Group Chief Investment Officer

icon

Graphique à la Une

Des hauts et des bas

Un pic temporaire mais peu de chances que l’inflation s’emballe.

Source : prévisions de Quintet, Bloomberg

Swipe to see the full graph

mobile-chart
icon

Gros plan sur l'investissement

Rebond anticipé

Grâce au succès de leurs campagnes de vaccination, les États-Unis et le Royaume-Uni devraient être les premiers à relancer leur économie

icon

Portefeuille de Quintet

En mode rattrapage

Nous continuons à rechercher des actifs dont la reprise a pris du retard sur le reste du marché

icon

Suivi

Eléments à surveiller

Bien que la crise sanitaire mondiale reste le principal enjeu, les risques ont diminué, les programmes de vaccination contre le Covid-19 s'accélèrent, l'assouplissement des politiques se poursuit et l'inflation et les rendements obligataires augmentent

Les perspectives sont plus certaines que le mois dernier

down.png (copy)

Les perspectives sont moins certaines que le mois dernier

down.png

Counterpoint Avril 2021

NOUS RESTONS À VOTRE ÉCOUTE

Nous espérons que vous avez apprécié ce bulletin mensuel. Pour toute question, remarque ou suggestion concernant ce bulletin, n'hésitez pas à nous contacter.

Cliquez sur une classe d'actifs pour afficher les sous-classes qui la constituent

Allocation d'actifs

updated_label.png (copy)

Nos points de vue en détail

Lorsque nous relevons l'allocation en faveur d'une classe d'actifs au sein des portefeuilles, nous devons diminuer celle en faveur d'une autre. C'est pourquoi nos décisions en matière d'allocation d'actifs tactique (AAT) sont prises en binômes : nous sous-pondérons et surpondérons en fonction des pondérations de notre allocation d'actifs stratégique (AAS). Les pondérations numériques spécifiques indiquées sur le graphique se rapportent à un portefeuille équilibré en EUR et peuvent être ajustées pour différents profils.

Actions américaines / Obligations américaines Investment Grade
Compte tenu des perspectives positives que nous anticipons, nous pensons qu'à ce stade du cycle économique, les actions américaines peuvent surperformer les obligations américaines de qualité Investment Grade, lesquelles sont peu rémunératrices.

Actions des marchés émergents / Obligations d'État européennes
Les actions des marchés émergents, qui restent soutenues par la forte croissance observée en Chine et dans d'autres régions d'Asie, affichent actuellement la plus forte dynamique parmi les actions des différentes régions.

Petites capitalisations britanniques / Actions mondiales
Les petites capitalisations britanniques ont pris du retard dans le contexte de reprise de 2020 et leurs valorisations sont plus attrayantes que celles des actions mondiales, tandis que leur composition sectorielle cyclique est bénéfique à mesure que la croissance se redresse.

Obligations asiatiques à haut rendement / Obligations américaines Investment Grade
Les obligations asiatiques à haut rendement offrent un rendement supplémentaire appréciable par rapport aux obligations américaines de qualité Investment Grade. Par ailleurs les risques de défaut y sont bien compensés.

Dette souveraine des marchés émergents / Obligations américaines Investment Grade
La dette souveraine des marchés émergents offre un rendement supplémentaire par rapport aux obligations américaines de qualité Investment Grade. Un fléchissement du dollar US et une hausse des prix du pétrole constitueraient des moteurs probables de resserrement des spreads.

Bons du Trésor américain / Obligations d'État européennes
Nous sommes davantage exposés aux bons du Trésor américain en tant que source de diversification qu'aux obligations d'État européennes, en raison de leur rendement à l'échéance plus élevé et de leur meilleure qualité de crédit.

Obligations d'État américaines indexées sur l'inflation (TIPS) / Obligations d'État européennes
Les TIPS américains affichent des niveaux de valorisation plus attrayants que les obligations d'État européennes et bénéficient de la hausse des attentes en matière d'inflation aux États-Unis.

MACROÉCONOMIE Réouverture US/R-U (en cours)

BUDGÉTAIRE Plan de Biden pour les infrastructures (S2)

MONÉTAIRE Banques centrales mondiales (en cours)

MÉDICAL
Vaccin contre le Covid-19 (en cours)

New image (copy)
up.png (copy2)

BUDGÉTAIRE Fonds de relance de l'UE (T3)

MACROÉCONOMIE Inflation et rendements obligataires (en cours)

New image (copy)

COMMERCE Brexit, tensions sino-américaines (en cours)

MÉDICAL Confinements dans l'UE (en cours)

New image (copy)

Une autre vision du monde

Le Chief Investment Office de Quintet Private Bank, partage son point de vue sur l’économie, les marchés financiers ainsi que les investissements, dans notre édition Counterpoint mensuelle.
Plein écran

Ce site web utilise des cookies

Nous utilisons des cookies fonctionnels et analytiques pour améliorer notre site Web. De plus, des tiers placent des cookies de suivi pour afficher des publicités personnalisées sur les réseaux sociaux. En cliquant sur Accepter, vous consentez au placement de ces cookies.