middle banner focus
logo

Pour une vie plus enrichissante,
selon le sens que vous lui donnez

Le présent document a été préparé par Quintet Private Bank (Europe) S.A. Les déclarations et opinions exprimées dans ce document (fondées sur des informations provenant de sources jugées fiables) sont celles de Quintet Private Bank (Europe) à la date de rédaction (20 novembre 2020) et sont susceptibles d'être modifiées. Ce document est de nature générale et ne doit en aucun cas être assimilé à un conseil en investissement, d'ordre juridique, fiscal ou comptable. Aucun conseil d'investissement personnalisé n'est fourni dans ce document et les décisions d'investissement ne doivent en aucun cas se fonder sur les seules informations et données qui y figurent. Il est rappelé aux investisseurs que les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs et que la valeur des investissements peut évoluer à la hausse comme à la baisse. La valeur des investissements sous-jacents peut également évoluer à la hausse comme à la baisse en raison des fluctuations de change.

Copyright © Quintet Private Bank (Europe) S.A. 2020.
All rights reserved. Privacy Statement

Counterpoint Décembre 2020

NOUS RESTONS À VOTRE ÉCOUTE

Nous espérons que vous avez apprécié ce bulletin mensuel. Pour toute question, remarque ou suggestion concernant ce bulletin, n'hésitez pas à nous contacter.

COMMERCE Négociations commerciales R-U/UE (nov./déc.)

MÉDICAL Virus Covid-19

COMMERCE Tensions sino-américaines

New image

MÉDICAL Recherche d'un vaccin

down.png (copy)
New image
down.png

BUDGÉTAIRE Fonds de relance de l'UE (T1 2021)

up.png

BUDGÉTAIRE Prochain plan budgétaire américain (T4/S1 2021)

MONÉTAIRE Banques centrales mondiales

MONÉTAIRE Prochaine extension du programme d'assouplissement quantitatif de la BCE (décembre)

up.png (copy)
New image

Au troisième trimestre, nous avons réduit le risque des portefeuilles pour tenir compte du ralentissement de la croissance économique, du risque politique accru et de la visibilité réduite quant aux perspectives immédiates. Les essais probants menés sur les vaccins contre le Covid-19 et la fin des élections américaines nous permettent d'envisager l'année 2021 avec plus de certitude. Aussi avons-nous ajusté notre allocation d'actifs afin de refléter ce regain de confiance.

Nous avons notamment renforcé notre exposition au risque au sein des portefeuilles en surpondérant les actions américaines, qui, selon nous, surperformeront les obligations d'entreprises de qualité Investment Grade dans le contexte actuel de faibles rendements. Bien qu'il soit encore tôt, la probabilité d’une future reprise semble plus forte, même si l'économie risque de subir un revers temporaire durant l'hiver en raison des

mesures de confinement en vigueur.

Nous estimons que le contexte macroéconomique est plus favorable aux actions qu'aux obligations et que la dynamique des cours des actions américaines est positive et en progression. Par ailleurs, la saison de publication des résultats des entreprises au troisième trimestre a confirmé la tendance en faveur d’une solide reprise des bénéfices pour de nombreuses entreprises américaines. Grâce au dosage relativement équilibré entre les secteurs défensifs et cycliques ainsi qu'à la forte pondération d'un secteur technologique bénéficiant d'un soutien structurel, les actions américaines sont en bonne position.

Portefeuille de Quintet

Des perspectives encourageantes

Nous sommes plus optimistes quant à la trajectoire de la reprise maintenant que la crise du virus commence à se résorber

icon
N
arrow up
arrow down
ACTIONS
TITRES
OBLIGATAIRES
PLACEMENTS
ALTERNATIFS
DEVISES
4.0
3.0
-7.0
0.0
updated_label.png (copy)

Cliquez sur une classe d'actifs pour afficher les sous-classes qui la constituent

Allocation d'actifs

New image

"Nous pensons pouvoir surmonter ces difficultés à court terme"

Les excellents résultats des essais en phase finale menés sur deux vaccins contre le Covid-19 ont suscité un rebond des marchés boursiers. Toutefois, le nombre de cas et de décès liés aux coronavirus dans le monde a continué de grimper en flèche. En réaction, les autorités nationales et locales ont réimposé ou durci les restrictions sur les déplacements et les activités sociales afin de ralentir la propagation du virus. L'activité économique devrait se replier en conséquence durant l'hiver, et l'Europe en particulier semble exposée au risque d'un nouveau ralentissement prononcé.

A ce stade de la reprise, il faut mettre en balance l'aggravation de la pandémie et les espoirs suscités par les vaccins potentiels. Les premiers résultats sont encourageants, même si l'immunisation de la majeure partie de la population mondiale pourrait s'avérer difficile sur le plan logistique, tandis que la fabrication et la distribution de vaccins à grande échelle devraient prendre du temps. Nous pensons toutefois pouvoir surmonter ces difficultés à court terme jusqu'au printemps prochain, période à laquelle la reprise devrait s'accélérer avec la réouverture de l'économie.

crise du coronavirus. Il semble notamment que nos économies se soient adaptées, de sorte que l'impact sur l'activité est moins prononcé. Par exemple, l'indice Mobilité de Google a chuté, mais pas autant qu'aux mois de mars et avril derniers.

Cet indicateur de rigueur montre la sévérité des politiques de confinement. Bien que de nombreux pays aient imposé de nouvelles restrictions sur la vie sociale et les déplacements, les mesures sont plus modérées que celles prises au début de la 

Graphique du haut

A l'ère du confinement

De nouvelles restrictions ont été imposées, mais l'économie s'est adaptée

icon

Source : Quintet, Oxford COVID-19 Government Response Tracker (OxCGRT)

Bill Street
Group Chief Investment Officer

autograph

Les taux d'efficacité élevés des essais menés sur divers vaccins contre le Covid-19 ont fait naître l'espoir d'une reprise plus rapide que prévu. Bien que de nombreux défis restent à relever en termes de déploiement et que l'hiver s'annonce difficile avec la poursuite des mesures de confinement, le début de la fin semble se profiler à l'horizon. Ces nouvelles ont enthousiasmé les marchés boursiers et déclenché un puissant mouvement de rotation en faveur des secteurs sensibles à l'évolution de l'économie. Cette évolution traduit également la probabilité croissante de voir les bénéfices des entreprises et les habitudes de vie revenir à la normale en 2021.

Dans l'attente de jours meilleurs, nous restons déterminés à soutenir la transition vers une économie plus verte. A titre individuel, les possibilités de réduire sa propre empreinte carbone sont nombreuses, par exemple en modifiant son alimentation et ses habitudes de déplacement. En tant qu'investisseurs, nous pouvons orienter les capitaux vers des projets novateurs et des technologies innovantes. Pour de plus amples informations concernant notre engagement en faveur de l'environnement, consultez les temps forts de notre récent webinaire intitulé « Pour une planète plus riche : le rôle de l'homme dans la réduction des émissions de CO2 ».

Bill street image

Quel contraste en l'espace d'un mois !

Un nouvel espoir

Bienvenue

icon

Défiler vers le bas

updated_label.png icon1 icon2 icon3 icon4 icon5

COUNTERPOINT DÉCEMBRE 2020

Une bouffée d'oxygène

Les résultats probants des essais menés sur divers vaccins contre le Covid-19 ont réjoui les marchés financiers, alors que les investisseurs se préparent à affronter un hiver qui s'annonce difficile pour l'économie

Logo

COUNTERPOINT 
DÉCEMBRE 2020

Une bouffée d'oxygène

Logo

Les résultats probants des essais menés sur divers vaccins contre le Covid-19 ont réjoui les marchés financiers, alors que les investisseurs se préparent à affronter un hiver qui s'annonce difficile pour l'économie

Les taux d'efficacité élevés des essais menés sur divers vaccins contre le Covid-19 ont fait naître l'espoir d'une reprise plus rapide que prévu. Bien que de nombreux défis restent à relever en termes de déploiement et que l'hiver s'annonce difficile avec la poursuite des mesures de confinement, le début de la fin semble se profiler à l'horizon. Ces nouvelles ont enthousiasmé les marchés boursiers et déclenché un puissant mouvement de rotation en faveur des secteurs sensibles à l'évolution de l'économie. Cette évolution traduit également la probabilité croissante de voir les bénéfices des entreprises et les habitudes de vie revenir à la normale en 2021.

Dans l'attente de jours meilleurs, nous restons déterminés à soutenir la transition vers une économie plus verte. A titre individuel, les possibilités de réduire sa propre empreinte carbone sont nombreuses, par exemple en modifiant son alimentation et ses habitudes de déplacement. En tant qu'investisseurs, nous pouvons orienter les capitaux vers des projets novateurs et des technologies innovantes. Pour de plus amples informations concernant notre engagement en faveur de l'environnement, consultez les temps forts de notre récent webinaire intitulé « Pour une planète plus riche : le rôle de l'homme dans la réduction des émissions de CO2 ».

Cet indicateur de rigueur montre la sévérité des politiques de confinement. Bien que de nombreux pays aient imposé de nouvelles restrictions sur la vie sociale et les déplacements, les mesures sont plus modérées que celles prises au début de la crise du coronavirus. Il semble notamment que nos économies se soient adaptées, de sorte que l'impact sur l'activité est moins prononcé. Par exemple, l'indice Mobilité de Google a chuté, mais pas autant qu'aux mois de mars et avril derniers.

middle_banner_mobile.jpg

Les excellents résultats des essais en phase finale menés sur deux vaccins contre le Covid-19 ont suscité un rebond des marchés boursiers. Toutefois, le nombre de cas et de décès liés aux coronavirus dans le monde a continué de grimper en flèche. En réaction, les autorités nationales et locales ont réimposé ou durci les restrictions sur les déplacements et les activités sociales afin de ralentir la propagation du virus. L'activité économique devrait se replier en conséquence durant l'hiver, et l'Europe en particulier semble exposée au risque d'un nouveau ralentissement prononcé.

A ce stade de la reprise, il faut mettre en balance l'aggravation de la pandémie et les espoirs suscités par les vaccins potentiels. Les premiers résultats sont encourageants, même si l'immunisation de la majeure partie de la population mondiale pourrait s'avérer difficile sur le plan logistique, tandis que la fabrication et la distribution de vaccins à grande échelle devraient prendre du temps. Nous pensons toutefois pouvoir surmonter ces difficultés à court terme jusqu'au printemps prochain, période à laquelle la reprise devrait s'accélérer avec la réouverture de l'économie.

New image

"Nous pensons pouvoir surmonter ces difficultés à court terme"

Le résultat des élections américaines offre une raison supplémentaire d'envisager l'avenir avec davantage de confiance dans la mesure où il réduit l'incertitude politique qui a pesé sur les marchés pendant une grande partie de l'année 2020. Malgré la victoire de Joe Biden, la « vague bleue » à laquelle beaucoup s'attendaient n'a pas eu lieu. Les Démocrates auraient alors contrôlé non seulement la Maison-Blanche, mais aussi les deux chambres du Congrès. Le comportement de M. Biden devrait néanmoins être plus prévisible sur le plan international et moins déstabilisant sur le plan intérieur.

A court terme, les marchés boursiers ont été marqués par un puissant mouvement de rotation en faveur des secteurs sensibles à l'évolution de l'économie, les investisseurs anticipant l'arrivée d'une croissance plus solide à l'horizon. A plus long terme, les marchés devraient également continuer à bénéficier des politiques monétaires des banques centrales, notamment de la faiblesse des taux d'intérêt et de l'apport de liquidités supplémentaires, ainsi que des mesures de relance des pouvoirs publics, qui consistent notamment à compenser les pertes de revenus par des subventions et des transferts.

Au troisième trimestre, nous avons réduit le risque des portefeuilles pour tenir compte du ralentissement de la croissance économique, du risque politique accru et de la visibilité réduite quant aux perspectives immédiates. Les essais probants menés sur les vaccins contre le Covid-19 et la fin des élections américaines nous permettent d'envisager l'année 2021 avec plus de certitude. Aussi avons-nous ajusté notre allocation d'actifs afin de refléter ce regain de confiance.

Nous avons notamment renforcé notre exposition au risque au sein des portefeuilles en surpondérant les actions américaines, qui, selon nous, surperformeront les obligations d'entreprises de qualité Investment Grade dans le contexte actuel de faibles rendements. Bien qu'il soit encore tôt, la probabilité d’une future reprise semble plus forte, même si l'économie risque de subir un revers temporaire durant l'hiver en raison des mesures de confinement en vigueur.

Nous estimons que le contexte macroéconomique est plus favorable aux actions qu'aux obligations et que la dynamique des cours des actions américaines est positive et en progression. Par ailleurs, la saison de publication des résultats des entreprises au troisième trimestre a confirmé la tendance en faveur d’une solide reprise des bénéfices pour de nombreuses entreprises américaines. Grâce au dosage relativement équilibré entre les secteurs défensifs et cycliques ainsi qu'à la forte pondération d'un secteur technologique bénéficiant d'un soutien structurel, les actions américaines sont en bonne position.

New image

COMMERCE
Négociations commerciales R-U/UE (nov./déc.)

COMMERCE
Tensions sino-américaines

down.png (copy)

MÉDICAL
Virus Covid-19

New image

MÉDICAL
Recherche d'un vaccin

up.png

MONÉTAIRE
Banques centrales mondiales

BUDGÉTAIRE
Prochain plan budgétaire américain (T4/S1 2021)

down.png (copy)

BUDGÉTAIRE
Fonds de relance de l'UE (T1 2021)

down.png
New image

MONÉTAIRE
Prochaine extension du programme d'assouplissement quantitatif de la BCE (décembre)

up.png (copy)
logo

Pour une vie plus enrichissante,
selon le sens que vous lui donnez

Le présent document a été préparé par Quintet Private Bank (Europe) S.A. Les déclarations et opinions exprimées dans ce document (fondées sur des informations provenant de sources jugées fiables) sont celles de Quintet Private Bank (Europe) à la date de rédaction (20 novembre 2020) et sont susceptibles d'être modifiées. Ce document est de nature générale et ne doit en aucun cas être assimilé à un conseil en investissement, d'ordre juridique, fiscal ou comptable. Aucun conseil d'investissement personnalisé n'est fourni dans ce document et les décisions d'investissement ne doivent en aucun cas se fonder sur les seules informations et données qui y figurent. Il est rappelé aux investisseurs que les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs et que la valeur des investissements peut évoluer à la hausse comme à la baisse. La valeur des investissements sous-jacents peut également évoluer à la hausse comme à la baisse en raison des fluctuations de change.

Copyright © Quintet Private Bank (Europe) S.A. 2020.
All rights reserved. Privacy Statement

updated_label.png
AAT new - Start

Bienvenue

Un nouvel espoir

icon

Quel contraste en l'espace d'un mois !

Bill street image autograph

Bill Street
Group Chief Investment Officer

icon

Graphique du haut

A l'ère du confinement

De nouvelles restrictions ont été imposées, mais l'économie s'est adaptée

Source : Quintet, Oxford COVID-19 Government Response Tracker (OxCGRT)

Swipe to see the full graph

mobile-chart
icon

Gros plan sur l'investissement

Des perspectives plus claires

La voie de la reprise est moins incertaine depuis le succès des essais de vaccins et les résultats des élections américaines

icon
Portefeuille de Quintet

Des perspectives encourageantes

Nous sommes plus optimistes quant à la trajectoire de la reprise maintenant que la crise du virus commence à se résorber

icon

Suivi

Points à surveiller

Bien que la crise sanitaire mondiale reste le principal enjeu, les risques ont diminué depuis la fin des élections américaines et l'annonce du succès des essais menés sur les vaccins contre le Covid-19.

Les perspectives sont plus certaines que le mois dernier.

down.png (copy)

Les perspectives sont moins certaines que le mois dernier.

down.png

Counterpoint Décembre 2020

NOUS RESTONS À VOTRE ÉCOUTE

Nous espérons que vous avez apprécié ce bulletin mensuel. Pour toute question, remarque ou suggestion concernant ce bulletin, n'hésitez pas à nous contacter.

Nos points de vue en détail

Lorsque nous relevons l'allocation en faveur d'une classe d'actifs au sein des portefeuilles, nous devons diminuer celle en faveur d'une autre. C'est pourquoi nos décisions en matière d'allocation d'actifs tactique (AAT) vont de pair: nous sous-pondérons et surpondérons en fonction des pondérations de notre allocation d'actifs stratégique (AAS). Les pondérations numériques spécifiques indiquées sur le graphique se rapportent à un portefeuille équilibré en EUR et peuvent être ajustées pour différents profils.

Actions américaines / Obligations américaines Investment Grade
Nous pensons qu'à ce stade du cycle économique, les actions américaines peuvent surperformer les obligations américaines de qualité Investment Grade peu rémunératrices. Les vastes mesures de relance monétaire et budgétaire sont bénéfiques.

Actions des marchés émergents / Obligations d'État européennes
Moins chères que les actions des marchés développés sur la base des indicateurs de valorisation à long terme, les actions des marchés émergents restent soutenues par la forte croissance de la Chine.

Or / Obligations d'État européennes
L'or affiche une faible corrélation avec les autres actifs et peut constituer une source de diversification. La faiblesse des rendements réels est favorable à l'or. La dissipation des risques géopolitiques constitue un vent contraire.

Obligations européennes à haut rendement / Obligations européennes Investment Grade
Les obligations européennes à haut rendement offrent un rendement supplémentaire de 3,5% par rapport aux obligations européennes de qualité Investment Grade, et les risques de défaut restent limités.

Dette souveraine des marchés émergents / Obligations américaines Investment Grade
La dette souveraine des marchés émergents offre un rendement supplémentaire de 3% par rapport aux obligations américaines de qualité Investment Grade. En outre, le fléchissement du dollar US et la hausse des prix du pétrole constituent des vents porteurs.

Bons du Trésor américain / Obligations d'État européennes
Nous estimons que les bons du Trésor américain constituent une source de diversification plus intéressante que les obligations d'État européennes en raison de leur rendement à l'échéance plus élevé et de leur meilleure qualité de crédit.

Obligations d'État américaines indexées sur l'inflation (TIPS) / Obligations d'État européennes
La différence entre le rendement des obligations nominales et celui des obligations indexées sur l'inflation reste inférieure à nos prévisions en matière d'inflation, ce qui favorise les TIPS américaines.

Cliquez sur une classe d'actifs pour afficher les sous-classes qui la constituent

Allocation d'actifs

updated_label.png (copy)

Une autre vision du monde

Le Chief Investment Office de Quintet Private Bank, partage son point de vue sur l’économie, les marchés financiers ainsi que les investissements, dans notre édition Counterpoint mensuelle.
Plein écran

Ce site web utilise des cookies

Nous utilisons des cookies fonctionnels et analytiques pour améliorer notre site Web. De plus, des tiers placent des cookies de suivi pour afficher des publicités personnalisées sur les réseaux sociaux. En cliquant sur Accepter, vous consentez au placement de ces cookies.