Ce site web utilise des cookies

Nous utilisons des cookies fonctionnels et analytiques pour améliorer notre site Web. De plus, des tiers placent des cookies de suivi pour afficher des publicités personnalisées sur les réseaux sociaux. En cliquant sur Accepter, vous consentez au placement de ces cookies.
verloop.png (copy1)
middle banner focus
logo

Pour une vie plus enrichissante,
selon le sens que vous lui donnez

Le présent document a été préparé par Quintet Private Bank (Europe) S.A. Les déclarations et opinions exprimées dans ce document (fondées sur des informations provenant de sources jugées fiables) sont celles de Quintet Private Bank (Europe) à la date de rédaction (25 Mai 2021) et sont susceptibles d'être modifiées. Ce document est de nature générale et ne doit en aucun cas être assimilé à un conseil en investissement, d'ordre juridique, fiscal ou comptable. Aucun conseil d'investissement personnalisé n'est fourni dans ce document et les décisions d'investissement ne doivent en aucun cas se fonder sur les seules informations et données qui y figurent. Il est rappelé aux investisseurs que les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs et que la valeur des investissements peut évoluer à la hausse comme à la baisse. La valeur des investissements sous-jacents peut également évoluer à la hausse comme à la baisse en raison des fluctuations de change.


Copyright © Quintet Private Bank (Europe) S.A. 2021.
Tous droits réservés. Déclaration de confidentialité

Counterpoint Juin 2021

NOUS RESTONS À VOTRE ÉCOUTE

Nous espérons que vous avez apprécié ce bulletin mensuel. Pour toute question, remarque ou suggestion concernant ce bulletin, n'hésitez pas à nous contacter.

COMMERCE Tensions géopolitiques (en cours)

MACROÉCONOMIE Pénuries d'intrants
(en cours)

New image (copy)

BUDGÉTAIRE Fonds de relance de l'UE (T3)

up.png (copy2)

MACROÉCONOMIE Plans de réouverture

BUDGÉTAIRE
Dépenses d'infrastructure américaines (S2)

MONÉTAIRE Banques centrales mondiales
(en cours)

MÉDICAL Vaccin contre le Covid-19 (en cours)

New image (copy)

MACROÉCONOMIE Inflation et rendements obligataires (en cours)

New image (copy)

Les résultats du premier trimestre ont été nettement supérieurs aux attentes, la quasi-totalité des régions et des secteurs ayant dépassé les prévisions consensuelles en matière de bénéfices et de ventes. Ces résultats confortent notre opinion selon laquelle le climat des affaires est favorable à travers le monde. Par ailleurs, le niveau élevé des valorisations des entreprises est justifié par le potentiel de croissance continue de leurs bénéfices.

Les marchés ont bien accueilli les résultats annoncés dans les secteurs plus cycliques, notamment parmi les valeurs financières, mais les solides performances observées dans le secteur de la technologie n'ont pas été récompensées. Cela indique que le marché reste pour l'heure en mode « rotation », passant de la revalorisation des gagnants du Covid au redressement des perdants de la pandémie.

En ce qui concerne l'avenir, alors que le processus de guérison de l'économie mondiale se poursuit et que la demande confinée se libère, nous continuons à trouver les actions plus attrayantes que les obligations. En conséquence, nous avons récemment renforcé notre exposition aux actions mondiales dans l'ensemble des portefeuilles.

Portefeuille de Quintet


Hausse des prévisions en matière de bénéfices

Les entreprises ont enregistré de solides bénéfices et les perspectives restent encourageantes dans la mesure où la reprise s'accélère à l'échelle mondiale

icon
N
arrow up (copy)
arrow down (copy)
ACTIONS
TITRES
OBLIGATAIRES
PLACEMENTS
ALTERNATIFS
DEVISES
4.0
0.0
-4.0
0.0
updated_label.png (copy1)

Cliquez sur une classe d'actifs pour afficher les sous-classes qui la constituent

Allocation d'actifs

New image

Nous n'anticipons aucune hausse des taux d'intérêt de la part de la Fed ou de toute autre grande banque centrale avant au moins deux ans

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 continue de chuter dans le monde développé. Bien que des inquiétudes subsistent quant à l'apparition de nouvelles vagues à mesure que les restrictions sont assouplies, les dernières projections des principales instances sanitaires sont rassurantes. L'accélération des campagnes de vaccination et la hausse des températures cet été devraient contribuer à l'amélioration de la situation. L'Europe commence enfin à rattraper son retard et affiche désormais un taux de vaccination quotidien supérieur à celui des États-Unis, où certaines franges de la population manifestent une certaine résistance.

La reprise économique mondiale suit le même schéma que la pandémie. Les États-Unis figurent en tête du peloton, suivis de près par le Royaume-Uni qui vient d'assouplir encore davantage ses restrictions. L'Europe commence elle aussi à franchir le cap de la crise sanitaire. La demande confinée des consommateurs se libère plus vigoureusement que prévu, sans doute en raison des politiques de relance qui l'ont stimulée, et nous avons de nouveau relevé nos prévisions de croissance.

Le président Biden propose de presque doubler le taux d'imposition sur les plus-values et le porter à 39,6%, afin de financer son plan de relance de 4000 milliards de dollars. Ceci placerait les États-Unis dans le haut de la fourchette des économies avancées. Les Républicains et certains Démocrates craignent que cette mesure ne nuise à la compétitivité des entreprises américaines et ne décourage les investisseurs. Par le passé, les hausses de la taxe sur les plus-values ont affaibli les marchés boursiers, mais ces tendances sont généralement temporaires.

Graphique à la Une

Taxer le capital

Le président américain Biden envisage de relever le taux d’imposition sur les plus-values afin de financer une partie de son plan de relance

icon

Moyenne = 28%

Source : Quintet, PwC (variations nationales/locales comprises, les taux effectifs varient)

Bill Street
Group Chief Investment Officer

autograph

Alors qu'une accélération synchronisée de la croissance se profile dans la plupart des pays développés, les économistes se tournent vers le passé pour tenter d'y voir plus clair. L'expérience montre qu'après les périodes de bouleversements non financiers, comme les guerres et les pandémies, le PIB tend à rebondir fortement, et c'est exactement ce qui commence à se produire. C'est l'une des raisons pour lesquelles nous sommes optimistes quant aux perspectives à long terme des marchés boursiers. Nous publierons prochainement notre bulletin de perspectives semestrielles (Mid-Year Outlook), dans lequel nos points de vue seront exposés plus en détail.

N'hésitez pas non plus à consulter le dernier article de notre série intitulée « Pour une vie plus enrichissante » qui examine les mesures à prendre pour se protéger en ligne. Vous y trouverez les conseils de l'avocat Magnus Boyd et de l'anthropologue du numérique Rahaf Harfoush. La pandémie a donné un coup d'accélérateur à de nombreuses tendances qui étaient déjà amorcées, comme le développement fulgurant d'Internet. Les nouvelles technologies numériques facilitent la vie à bien des égards, mais elles soulèvent également des questions sur le plan de la confidentialité.

La majeure partie de la planète entrevoit enfin le bout du tunnel. L'histoire laisse présager un solide rebond


Les leçons du passé

Bienvenue

icon Bill street image

Défiler vers le bas

updated_label.png icon1 icon2 icon3 icon4 icon5

COUNTERPOINT JUIN 2021

Le bout du tunnel

La reprise se poursuit comme prévu. Le rythme de la croissance et de l'inflation s'accélère au fil de l'assouplissement des mesures de confinement

Logo

COUNTERPOINT JUIN 2021

Le bout du tunnel

Logo

La reprise se poursuit comme prévu. Le rythme de la croissance et de l'inflation s'accélère au fil de l'assouplissement des mesures de confinement

Alors qu'une accélération synchronisée de la croissance se profile dans la plupart des pays développés, les économistes se tournent vers le passé pour tenter d'y voir plus clair. L'expérience montre qu'après les périodes de bouleversements non financiers, comme les guerres et les pandémies, le PIB tend à rebondir fortement, et c'est exactement ce qui commence à se produire. C'est l'une des raisons pour lesquelles nous sommes optimistes quant aux perspectives à long terme des marchés boursiers. Nous publierons prochainement notre bulletin de perspectives semestrielles (Mid-Year Outlook), dans lequel nos points de vue seront exposés plus en détail.

N'hésitez pas non plus à consulter le dernier article de notre série intitulée « Pour une vie plus enrichissante » qui examine les mesures à prendre pour se protéger en ligne. Vous y trouverez les conseils de l'avocat Magnus Boyd et de l'anthropologue du numérique Rahaf Harfoush. La pandémie a donné un coup d'accélérateur à de nombreuses tendances qui étaient déjà amorcées, comme le développement fulgurant d'Internet. Les nouvelles technologies numériques facilitent la vie à bien des égards, mais elles soulèvent également des questions sur le plan de la confidentialité.

Le président Biden propose de presque doubler le taux d'imposition sur les plus-values et le porter à 39,6%, afin de financer son plan de relance de 4000 milliards de dollars. Ceci placerait les États-Unis dans le haut de la fourchette des économies avancées. Les Républicains et certains Démocrates craignent que cette mesure ne nuise à la compétitivité des entreprises américaines et ne décourage les investisseurs. Par le passé, les hausses de la taxe sur les plus-values ont affaibli les marchés boursiers, mais ces tendances sont généralement temporaires.

mid-imagev2.jpg

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 continue de chuter dans le monde développé. Bien que des inquiétudes subsistent quant à l'apparition de nouvelles vagues à mesure que les restrictions sont assouplies, les dernières projections des principales instances sanitaires sont rassurantes. L'accélération des campagnes de vaccination et la hausse des températures cet été devraient contribuer à l'amélioration de la situation. L'Europe commence enfin à rattraper son retard et affiche désormais un taux de vaccination quotidien supérieur à celui des États-Unis, où certaines franges de la population manifestent une certaine résistance.

La reprise économique mondiale suit le même schéma que la pandémie. Les États-Unis figurent en tête du peloton, suivis de près par le Royaume-Uni qui vient d'assouplir encore davantage ses restrictions. L'Europe commence elle aussi à franchir le cap de la crise sanitaire. La demande confinée des consommateurs se libère plus vigoureusement que prévu, sans doute en raison des politiques de relance qui l'ont stimulée, et nous avons de nouveau relevé nos prévisions de croissance.

New image

Nous n'anticipons aucune hausse des taux d'intérêt de la part de la Fed ou de toute autre grande banque centrale avant au moins deux ans

Optimisme

Nous avons également revu à la hausse nos prévisions concernant l'inflation américaine, même si nous continuons de penser qu'elle commencera à se replier en direction de l'objectif de la Réserve fédérale américaine dans le courant de l'année. Les goulets d'étranglement de l'offre et les pénuries d'approvisionnement face au rebond de la demande, ainsi que la hausse des prix des matières premières, produisent un pic temporaire. Rien n'indique pour autant que les salaires vont grimper en flèche, phénomène qui est généralement associé à une période prolongée de hausse de l'inflation.

Nous n'anticipons aucune hausse des taux d'intérêt de la part de la Fed ou de toute autre grande banque centrale avant au moins deux ans. En revanche, la banque centrale pourrait annoncer au cours des prochains mois, son intention de réduire son programme d'achat d'actifs, processus qui devrait débuter en 2022. Nous prévoyons une légère hausse des rendements obligataires, en particulier aux États-Unis, une légère accentuation des courbes et une appréciation du dollar US et de la livre sterling par rapport à l'euro.

Les résultats du premier trimestre ont été nettement supérieurs aux attentes, la quasi-totalité des régions et des secteurs ayant dépassé les prévisions consensuelles en matière de bénéfices et de ventes. Ces résultats confortent notre opinion selon laquelle le climat des affaires est favorable à travers le monde. Par ailleurs, le niveau élevé des valorisations des entreprises est justifié par le potentiel de croissance continue de leurs bénéfices.

Les marchés ont bien accueilli les résultats annoncés dans les secteurs plus cycliques, notamment parmi les valeurs financières, mais les solides performances observées dans le secteur de la technologie n'ont pas été récompensées. Cela indique que le marché reste pour l'heure en mode « rotation », passant de la revalorisation des gagnants du Covid au redressement des perdants de la pandémie.

En ce qui concerne l'avenir, alors que le processus de guérison de l'économie mondiale se poursuit et que la demande confinée se libère, nous continuons à trouver les actions plus attrayantes que les obligations. En conséquence, nous avons récemment renforcé notre exposition aux actions mondiales dans l'ensemble des portefeuilles.

logo

Pour une vie plus enrichissante,
selon le sens que vous lui donnez

Le présent document a été préparé par Quintet Private Bank (Europe) S.A. Les déclarations et opinions exprimées dans ce document (fondées sur des informations provenant de sources jugées fiables) sont celles de Quintet Private Bank (Europe) à la date de rédaction (25 Mai 2021) et sont susceptibles d'être modifiées. Ce document est de nature générale et ne doit en aucun cas être assimilé à un conseil en investissement, d'ordre juridique, fiscal ou comptable. Aucun conseil d'investissement personnalisé n'est fourni dans ce document et les décisions d'investissement ne doivent en aucun cas se fonder sur les seules informations et données qui y figurent. Il est rappelé aux investisseurs que les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs et que la valeur des investissements peut évoluer à la hausse comme à la baisse. La valeur des investissements sous-jacents peut également évoluer à la hausse comme à la baisse en raison des fluctuations de change.


Copyright © Quintet Private Bank (Europe) S.A. 2021.
Tous droits réservés. Déclaration de confidentialité

updated_label.png
AAT new - Start (copy)

Bienvenue


Les leçons du passé

icon

La majeure partie de la planète entrevoit enfin le bout du tunnel. L'histoire laisse présager un solide rebond

Bill street image autograph

Bill Street
Group Chief Investment Officer

icon

Graphique à la Une

Taxer le capital

Le président américain Biden envisage de relever le taux d’imposition sur les plus-values afin de financer une partie de son plan de relance

Source : Quintet, PwC (variations nationales/locales comprises, les taux effectifs varient)

Swipe to see the full graph

mobile-chart
icon

Gros plan sur l'investissement

Un virage s'amorce

Alors que la pandémie recule, la reprise économique s'accélère dans les pays développés.

icon

Portefeuille de Quintet


Hausse des prévisions en matière de bénéfices

Les entreprises ont enregistré de solides bénéfices et les perspectives restent encourageantes dans la mesure où la reprise s'accélère à l'échelle mondiale

icon

Suivi


Points à surveiller

Bien que la crise sanitaire mondiale reste un enjeu majeur, les programmes de vaccination contre le Covid-19 s'accélèrent, les économies rouvrent, l'assouplissement des politiques se poursuit et l'inflation et les rendements obligataires augmentent

Les perspectives sont plus certaines que le mois dernier

down.png (copy)

Les perspectives sont moins certaines que le mois dernier

down.png

Counterpoint Juin 2021

NOUS RESTONS À VOTRE ÉCOUTE

Nous espérons que vous avez apprécié ce bulletin mensuel. Pour toute question, remarque ou suggestion concernant ce bulletin, n'hésitez pas à nous contacter.

Cliquez sur une classe d'actifs pour afficher les sous-classes qui la constituent

Allocation d'actifs

updated_label.png (copy)

Nos points de vue en détail

Lorsque nous relevons l'allocation en faveur d'une classe d'actifs au sein des portefeuilles, nous devons diminuer celle en faveur d'une autre. C'est pourquoi nos décisions en matière d'allocation d'actifs tactique (AAT) sont prises en binômes : nous sous-pondérons et surpondérons en fonction des pondérations de notre allocation d'actifs stratégique (AAS). Les pondérations numériques spécifiques indiquées sur le graphique se rapportent à un portefeuille équilibré en EUR et peuvent être ajustées pour différents profils.

Actions américaines / Obligations américaines Investment Grade
Compte tenu des perspectives positives que nous anticipons, nous pensons qu'à ce stade du cycle économique, les actions américaines peuvent surperformer les obligations américaines de qualité Investment Grade, lesquelles sont peu rémunératrices.

Actions des marchés émergents / Obligations d'État européennes
Les actions des marchés émergents, qui restent soutenues par la forte croissance observée en Chine et dans d'autres régions d'Asie, affichent actuellement la plus forte dynamique parmi les actions des différentes régions.

Petites capitalisations britanniques / Actions mondiales
Les petites capitalisations britanniques ont pris du retard dans le contexte de reprise de 2020 et leurs valorisations sont plus attrayantes que celles des actions mondiales, tandis que leur composition sectorielle cyclique est bénéfique à mesure que la croissance se redresse.

Obligations asiatiques à haut rendement / Obligations américaines Investment Grade
Les obligations asiatiques à haut rendement offrent un rendement supplémentaire appréciable par rapport aux obligations américaines de qualité Investment Grade. Par ailleurs les risques de défaut y sont bien compensés.

Dette souveraine des marchés émergents / Obligations américaines Investment Grade
La dette souveraine des marchés émergents offre un rendement supplémentaire par rapport aux obligations américaines de qualité Investment Grade. Un fléchissement du dollar US et une hausse des prix du pétrole constitueraient des moteurs probables de resserrement des spreads.

Bons du Trésor américain / Obligations d'État européennes
Nous sommes davantage exposés aux bons du Trésor américain en tant que source de diversification qu'aux obligations d'État européennes, en raison de leur rendement à l'échéance plus élevé et de leur meilleure qualité de crédit.

Obligations américaines Investment Grade / Obligations d’Etat européennes
La hausse des rendements en USD confère une plus-value aux obligations en USD couvertes contre le risque de change par rapport aux obligations d'État européennes pour les investisseurs en EUR.

 Actions mondiales / Obligations d’Etat européennes
Alors que le cycle économique avance, les facteurs favorables aux actions restent d’actualité, notamment la croissance des bénéfices des entreprises, le momentum de marché et le levier fiscal.

BUDGÉTAIRE Fonds de relance de l'UE (T3)

BUDGÉTAIRE
Dépenses d'infrastructure américaines (S2)

MONÉTAIRE Banques centrales mondiales (en cours)

MÉDICAL
Vaccin contre le Covid-19 (en cours)

New image (copy)
up.png (copy2)

MACROÉCONOMIE Plans de réouverture

MACROÉCONOMIE Inflation et rendements obligataires (en cours)

New image (copy)

COMMERCE Tensions géopolitiques (en cours)

MACROÉCONOMIE Pénuries d'intrants (en cours)

New image (copy)

Une autre vision du monde

Le Chief Investment Office de Quintet Private Bank, partage son point de vue sur l’économie, les marchés financiers ainsi que les investissements, dans notre édition Counterpoint mensuelle.
Plein écran