Ce site web utilise des cookies

Nous utilisons des cookies fonctionnels et analytiques pour améliorer notre site Web. De plus, des tiers placent des cookies de suivi pour afficher des publicités personnalisées sur les réseaux sociaux. En cliquant sur Accepter, vous consentez au placement de ces cookies.
wave_white_wide.svg

Le fait de saisir certaines occasions d'investissement tactiques peut permettre d'améliorer considérablement la performance d'un portefeuille sans pour autant modifier de façon notable son profil de risque. Pour réussir, l'investissement tactique exige de prendre des risques bien dosés sur la base d'informations incomplètes. Même si la réussite n'est pas toujours au rendez-vous, nous sommes convaincus que notre processus d'investissement injecte dans les portefeuilles des sources de performance supplémentaires, lesquelles se révèlent particulièrement utiles dans le contexte actuel de faibles taux d'intérêt.

Saisir les opportunités

Saisir l'occasion

Notre surpondération des obligations souveraines émergentes (libellées en USD) figure parmi nos positions tactiques les plus performantes en 2020. Lorsque les marchés mondiaux ont réagi à la propagation du Covid-19 en début d'année, le prix des obligations souveraines des ME a chuté de manière spectaculaire par rapport au prix des obligations d'État américaines. Il est certes tentant de se précipiter sur de telles classes d'actifs après une chute aussi brutale, mais il est également essentiel de tenir compte des risques à court terme. Suite aux mesures décisives prises à l'échelle mondiale par les pouvoirs publics, les banques centrales et les institutions internationales comme le FMI pour stabiliser les économies et les marchés financiers, nous avons décidé fin avril de surpondérer les obligations souveraines des ME.

À mesure que les craintes suscitées par de possibles défaillances généralisées au sein des pays émergents s'estompaient au cours de l'été, notre allocation surpondérée a produit des résultats positifs. Fin juillet, les obligations émergentes avaient grimpé de plus de 15%. Bien que les valorisations aient retrouvé des niveaux plus classiques, les rendements actuels restent attrayants et nous avons maintenu notre position. Les perspectives en termes de performances sont moins élevées qu'en avril, mais les risques le sont également. 

Nous suivons en permanence l'ensemble des classes d'actifs afin de déterminer leur intérêt au regard de ces facteurs, tout en observant de près le contexte macroéconomique et les risques.

Moteurs de l'AAT de Quintet

Nous suivons en permanence l'ensemble des classes d'actifs afin de déterminer leur intérêt au regard de ces facteurs, tout en observant de près le contexte macroéconomique

Gros plan sur la dette émergente libellée en devises fortes

Saisir l'occasion

Nos décisions en matière d'AAT ont dopé les performances des portefeuilles en 2020. Nous avons débuté l'année en surpondérant les actions. Après de solides performances initiales, notre processus d'investissement a été mis à l'épreuve en mars, la correction du marché observée à l'échelle mondiale ayant pesé sur la performance de nos décisions tactiques. Nous avons néanmoins maintenu nos allocations car nous estimions que les cours tenaient déjà compte des retombées sur l'économie et qu'ils repartiraient vraisemblablement à la hausse sous l'effet des mesures de soutien.

Nous avons profité de la baisse des valorisations pour étoffer de manière sélective nos positions en titres de créance au mois d'avril. Les portefeuilles ont bénéficié de la rapide reprise du marché des actions et du crédit tout au long de l'été, période à laquelle nous avons commencé à surpondérer les actions des ME. La stabilisation des conditions de marché au second semestre a contribué à améliorer la performance de notre AAT. Les contributions positives les plus significatives ont été apportées par notre surpondération de l'or (que nous avons réduite en juin), des valeurs technologiques américaines (que nous avons liquidées en septembre) et des obligations souveraines des ME. La surpondération des obligations émergentes libellées en monnaie locale effectuée plus tôt en 2020 a nui aux performances.

Valeur ajoutée

Saisir l'occasion

L'AAT peut être envisagée sous plusieurs angles et revêtir un sens différent selon les personnes. Nous utilisons ces placements à court terme pour améliorer les performances des portefeuilles diversifiés. Ces décisions s'inscrivent toujours dans le cadre de notre AAS et ne constituent pas une activité indépendante. L'imprévu se produit plus souvent qu'on ne le pense et en préservant l'intégrité de votre AAS, nous ne compromettons pas la réalisation de vos objectifs à long terme. Par exemple, le fait de sous-pondérer une certaine classe d'actifs ne signifie pas que nous conseillons d'éviter totalement ce segment du marché.

Lorsque nous surpondérons une classe d'actifs, nous réduisons notre allocation envers une autre. Cela permet d'éloigner votre portefeuille des segments qui présentent selon nous des risques plus importants ou des occasions moins nombreuses et de le faire pencher vers les segments qui offrent selon nous de meilleurs rendements ajustés au risque. Lorsque les prix des actifs baissent, l'AAT ne constitue pas une garantie contre les pertes, mais une méthode qui permet de les atténuer.

Notre AAT concerne uniquement les classes et sous-classes d'actifs. Bien que potentiellement intéressante, la sélection de placements individuels, comme les actions, ne fait pas partie de notre processus d'AAT. En réalité, la sélection des instruments ne représente généralement que 10% du risque et du rendement de votre portefeuille, l'AAT comptant pour 10% et l'AAS pour 80% (source Ibbotson et Kaplan, 2000).

Qu'est-ce que l'allocation d'actifs tactique ?

Saisir l'occasion

L'économie mondiale se trouve dans une phase initiale de redressement après le choc suscité par la pandémie de Covid-19, les banques centrales et les pouvoirs publics du monde entier ayant pris des mesures de relance sans précédent. Cette situation constitue un terreau fertile pour les actifs à risque début 2021, et pour les actions en particulier. Nous exprimons notre optimisme à leur égard en surpondérant les actions des marchés émergents (ME) et certaines classes d'actifs du secteur du crédit.

Nous avons réduit notre allocation en obligations d'État libellées en euros, qui ont peu de chances de produire une performance acceptable et dont la valeur pourrait chuter. Nous complétons nos décisions d'allocation tactique par des positions diversifiées. Nous surpondérons notamment l'or, qui devrait continuer à bénéficier de la faiblesse persistante des taux réels et du fléchissement du dollar US. En outre, l'or a montré par le passé sa capacité à offrir une protection efficace contre les risques imprévus.

Déplacez le curseur

Nous ajustons en permanence nos allocations aux différentes classes d'actifs afin de refléter l'environnement d'investissement

N = Pondération neutre de la classe d'actifs au sein de l'AAS. 

Source : Quintet, Décembre 2020.

Quel est notre positionnement pour le début de l'année 2021 ?

Saisir l'occasion

Investir dans une perspective à long terme est le meilleur moyen de réaliser vos objectifs financiers. Néanmoins, il ne faudra pas pour autant négliger les occasions d'investissement à court terme. C'est pourquoi nous associons notre cadre d'allocation d'actifs stratégique (AAS) à des décisions d'allocation d'actifs tactique (AAT) à plus court terme. Nous surpondérons les classes d'actifs qui présentent des perspectives de rendement ajusté au risque attrayantes sur les six à douze prochains mois et sous-pondérons celles qui semblent moins attrayantes. Afin d'identifier les opportunités tactiques, nous croisons notre analyse de l'économie mondiale et de l'environnement d'investissement avec des indicateurs spécifiques concernant les performances futures des principales classes d'actifs.

Faire défiler vers le bas

Pour saisir les opportunités tactiques, la clé consiste à ne pas perdre de vue ses objectifs à long terme et à suivre un processus discipliné

circle.png
circle2.png

Comment exploiter les occasions d'investissement à court terme: guide pratique

Saisir l'occasion

Pour saisir les opportunités tactiques, la clé consiste à ne pas perdre de vue ses objectifs à long terme et à suivre un processus discipliné

circle.png
circle2.png

Comment exploiter les occasions d'investissement à court terme: guide pratique

Saisir l'occasion

Investir dans une perspective à long terme est le meilleur moyen de réaliser vos objectifs financiers. Néanmoins, il ne faudra pas pour autant négliger les occasions d'investissement à court terme. C'est pourquoi nous associons notre cadre d'allocation d'actifs stratégique (AAS) à des décisions d'allocation d'actifs tactique (AAT) à plus court terme. Nous surpondérons les classes d'actifs qui présentent des perspectives de rendement ajusté au risque attrayantes sur les six à douze prochains mois et sous-pondérons celles qui semblent moins attrayantes. Afin d'identifier les opportunités tactiques, nous croisons notre analyse de l'économie mondiale et de l'environnement d'investissement avec des indicateurs spécifiques concernant les performances futures des principales classes d'actifs.

Quel est notre positionnement pour le début de l'année 2021 ?

Saisir l'occasion

dial_empty.png (copy) dial_equities (copy)

Nous surpondérons également le crédit, en particulier les obligations à haut rendement libellées en euros et les obligations souveraines des marchés émergents

Crédit

dial_empty.png dial_equities

Nous surpondérons les actions et exprimons ce positionnement à travers les actions américaines et émergentes

Actions

dial_empty.png (copy) dial_equities (copy)

Compte tenu de la faiblesse des rendements, la plupart des obligations d'Etat sont peu attrayantes et nous les sous-pondérons

Obligations d'État

dial_empty.png (copy) dial_equities (copy)

Les actifs alternatifs comme l'or peuvent offrir des sources de performance supplémentaires et nous les surpondérons

Matières premières

N = Pondération neutre de la classe d'actifs au sein de l'AAS. 

Source : Quintet, Décembre 2020.

L'économie mondiale se trouve dans une phase initiale de redressement après le choc suscité par la pandémie de Covid-19, les banques centrales et les pouvoirs publics du monde entier ayant pris des mesures de relance sans précédent. Cette situation constitue un terreau fertile pour les actifs à risque début 2021, et pour les actions en particulier. Nous exprimons notre optimisme à leur égard en surpondérant les actions des marchés émergents (ME) et certaines classes d'actifs du secteur du crédit.

Nous avons réduit notre allocation en obligations d'État libellées en euros, qui ont peu de chances de produire une performance acceptable et dont la valeur pourrait chuter. Nous complétons nos décisions d'allocation tactique par des positions diversifiées. Nous surpondérons notamment l'or, qui devrait continuer à bénéficier de la faiblesse persistante des taux réels et du fléchissement du dollar US. En outre, l'or a montré par le passé sa capacité à offrir une protection efficace contre les risques imprévus.

L'AAT peut être envisagée sous plusieurs angles et revêtir un sens différent selon les personnes. Nous utilisons ces placements à court terme pour améliorer les performances des portefeuilles diversifiés. Ces décisions s'inscrivent toujours dans le cadre de notre AAS et ne constituent pas une activité indépendante. L'imprévu se produit plus souvent qu'on ne le pense et en préservant l'intégrité de votre AAS, nous ne compromettons pas la réalisation de vos objectifs à long terme. Par exemple, le fait de sous-pondérer une certaine classe d'actifs ne signifie pas que nous conseillons d'éviter totalement ce segment du marché.

Lorsque nous surpondérons une classe d'actifs, nous réduisons notre allocation envers une autre. Cela permet d'éloigner votre portefeuille des segments qui présentent selon nous des risques plus importants ou des occasions moins nombreuses et de le faire pencher vers les segments qui offrent selon nous de meilleurs rendements ajustés au risque. Lorsque les prix des actifs baissent, l'AAT ne constitue pas une garantie contre les pertes, mais une méthode qui permet de les atténuer.

Notre AAT concerne uniquement les classes et sous-classes d'actifs. Bien que potentiellement intéressante, la sélection de placements individuels, comme les actions, ne fait pas partie de notre processus d'AAT. En réalité, la sélection des instruments ne représente généralement que 10% du risque et du rendement de votre portefeuille, l'AAT comptant pour 10% et l'AAS pour 80% (source Ibbotson et Kaplan, 2000).

Qu'est-ce que l'allocation d'actifs tactique ?

Saisir l'occasion

Nos décisions en matière d'AAT ont dopé les performances des portefeuilles en 2020. Nous avons débuté l'année en surpondérant les actions. Après de solides performances initiales, notre processus d'investissement a été mis à l'épreuve en mars, la correction du marché observée à l'échelle mondiale ayant pesé sur la performance de nos décisions tactiques. Nous avons néanmoins maintenu nos allocations car nous estimions que les cours tenaient déjà compte des retombées sur l'économie et qu'ils repartiraient vraisemblablement à la hausse sous l'effet des mesures de soutien.

Nous avons profité de la baisse des valorisations pour étoffer de manière sélective nos positions en titres de créance au mois d'avril. Les portefeuilles ont bénéficié de la rapide reprise du marché des actions et du crédit tout au long de l'été, période à laquelle nous avons commencé à surpondérer les actions des ME. La stabilisation des conditions de marché au second semestre a contribué à améliorer la performance de notre AAT. Les contributions positives les plus significatives ont été apportées par notre surpondération de l'or (que nous avons réduite en juin), des valeurs technologiques américaines (que nous avons liquidées en septembre) et des obligations souveraines des ME. La surpondération des obligations émergentes libellées en monnaie locale effectuée plus tôt en 2020 a nui aux performances.

Valeur ajoutée

Saisir l'occasion

Gros plan sur la dette émergente libellée en devises fortes

Saisir l'occasion

dial_empty.png (copy)

Les classes d'actifs évoluent souvent à la hausse ou à la baisse sur de longues périodes. Privilégiez une dynamique positive/forte plutôt qu'une dynamique négative/faible.

Dynamique

dial_empty.png (copy1)

Les classes d'actifs n'évoluent pas toujours de manière synchrone et notre capacité de prévision est limitée. Ainsi, le fait d'avoir différentes classes d'actifs présentant des éléments moteurs différents renforce la résilience de l'AAT face à différents scénarios.

Diversification

dial_empty.png (copy1)

Le portage, qui fait référence au rendement généré par une classe d'actifs, peut être un important moteur de performance. Privilégiez un portage supérieur plutôt qu'inférieur.

Portage

dial_empty.png (copy1)

Les classes d'actifs moins coûteuses peuvent offrir des possibilités de rattrapage en termes de valorisation par rapport à leurs homologues plus onéreuses. Privilégiez les titres bon marché plutôt que coûteux.

Valorisation

Notre surpondération des obligations souveraines émergentes (libellées en USD) figure parmi nos positions tactiques les plus performantes en 2020. Lorsque les marchés mondiaux ont réagi à la propagation du Covid-19 en début d'année, le prix des obligations souveraines des ME a chuté de manière spectaculaire par rapport au prix des obligations d'État américaines. Il est certes tentant de se précipiter sur de telles classes d'actifs après une chute aussi brutale, mais il est également essentiel de tenir compte des risques à court terme. Suite aux mesures décisives prises à l'échelle mondiale par les pouvoirs publics, les banques centrales et les institutions internationales comme le FMI pour stabiliser les économies et les marchés financiers, nous avons décidé fin avril de surpondérer les obligations souveraines des ME.

À mesure que les craintes suscitées par de possibles défaillances généralisées au sein des pays émergents s'estompaient au cours de l'été, notre allocation surpondérée a produit des résultats positifs. Fin juillet, les obligations émergentes avaient grimpé de plus de 15%. Bien que les valorisations aient retrouvé des niveaux plus classiques, les rendements actuels restent attrayants et nous avons maintenu notre position. Les perspectives en termes de performances sont moins élevées qu'en avril, mais les risques le sont également. 

Nous suivons en permanence l'ensemble des classes d'actifs afin de déterminer leur intérêt au regard de ces facteurs, tout en observant de près le contexte macroéconomique et les risques.

Le fait de saisir certaines occasions d'investissement tactiques peut permettre d'améliorer considérablement la performance d'un portefeuille sans pour autant modifier de façon notable son profil de risque. Pour réussir, l'investissement tactique exige de prendre des risques bien dosés sur la base d'informations incomplètes. Même si la réussite n'est pas toujours au rendez-vous, nous sommes convaincus que notre processus d'investissement injecte dans les portefeuilles des sources de performance supplémentaires, lesquelles se révèlent particulièrement utiles dans le contexte actuel de faibles taux d'intérêt.

Saisir les opportunités

Saisir l'occasion

Déplacez le curseur

Nous ajustons en permanence nos allocations aux différentes classes d'actifs afin de refléter l'environnement d'investissement

Moteurs de l'AAT de Quintet

Nous suivons en permanence l'ensemble des classes d'actifs afin de déterminer leur intérêt au regard de ces facteurs, tout en observant de près le contexte macroéconomique

Une autre vision du monde

Le Chief Investment Office de Quintet Private Bank, partage son point de vue sur l’économie, les marchés financiers ainsi que les investissements, dans notre édition Counterpoint mensuelle.
Plein écran