Ce site web utilise des cookies

Nous utilisons des cookies fonctionnels et analytiques pour améliorer notre site Web. De plus, des tiers placent des cookies de suivi pour afficher des publicités personnalisées sur les réseaux sociaux. En cliquant sur Accepter, vous consentez au placement de ces cookies.
verloop.png (copy1)
middle banner focus
logo

Pour une vie plus enrichissante,
selon le sens que vous lui donnez

Le présent document a été préparé par Quintet Private Bank (Europe) S.A. Les déclarations et opinions exprimées dans ce document (fondées sur des informations provenant de sources jugées fiables) sont celles de Quintet Private Bank (Europe) à la date de rédaction (20 août 2021) et sont susceptibles d'être modifiées. Ce document est de nature générale et ne doit en aucun cas être assimilé à un conseil en investissement, d'ordre juridique, fiscal ou comptable. Aucun conseil d'investissement personnalisé n'est fourni dans ce document et les décisions d'investissement ne doivent en aucun cas se fonder sur les seules informations et données qui y figurent. Il est rappelé aux investisseurs que les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs et que la valeur des investissements peut évoluer à la hausse comme à la baisse. La valeur des investissements sous-jacents peut également évoluer à la hausse comme à la baisse en raison des fluctuations de change.


Copyright © Quintet Private Bank (Europe) S.A. 2021.
Tous droits réservés. Déclaration de confidentialité

Counterpoint Septembre 2021

NOUS RESTONS À VOTRE ÉCOUTE

Nous espérons que vous avez apprécié ce bulletin mensuel. Pour toute question, remarque ou suggestion concernant ce bulletin, n'hésitez pas à nous contacter.

GÉOPOLITIQUE Tensions sino-américaines (en cours)

MACRO Pénuries des approvisionnements

New image (copy)

BUDGÉTAIRE Fonds de relance de l'UE (T3)

up.png (copy2)

MACRO Plans de réouverture (en cours)

BUDGÉTAIRE Dépenses d’infrastructures aux États-Unis (S2)

MONÉTAIRE Banques centrales mondiales (en cours)

MÉDICAL Vaccin contre le Covid-19 (en cours)

New image (copy)

MACRO Inflation et rendements obligataires (en cours)

New image (copy)

La récente correction des actifs chinois a globalement épargné les marchés mondiaux. Les cours des actions mondiales ont poursuivi leur hausse, soutenus par la publication de résultats d'entreprises solides, des taux toujours faibles et des données économiques robustes. Ce contexte favorable devrait selon nous perdurer et nous maintenons notre positionnement axé sur le risque.

Les actifs mondiaux, et en particulier les actions américaines, ont poursuivi leur bonne performance au cours du mois écoulé, mais la correction des marchés chinois et asiatiques a créé certaines opportunités d'investissement. Même si nous pensons qu’il est encore trop tôt pour se positionner sur les actions chinoises en baisse, l’attrait des obligations asiatiques à haut rendement a augmenté, les spreads moyens ayant atteint leur plus haut niveau depuis fin 2020. 

Alors que les émetteurs les plus faibles, en particulier dans l'important secteur immobilier chinois, pourraient encore connaître des phases de volatilité, nous pensons qu'une mauvaise performance est déjà reflétée dans le prix des obligations asiatiques à haut rendement. Nous avons donc renforcé notre surpondération tactique.

Le portefeuille de Quintet

Bien positionné pour profiter de la reprise

En réaction à la correction des marchés chinois et asiatiques, nous avons renforcé notre surpondération tactique du haut rendement asiatique par rapport aux obligations investment grade américaines

icon
N
arrow up (copy)
arrow down (copy)
ACTIONS
TITRES
OBLIGATAIRES
PLACEMENTS
ALTERNATIFS
DEVISES
4.0
0.0
-4.0
0.0

Cliquez sur une classe d'actifs pour afficher les sous-classes qui la constituent

Allocation d'actifs

New image

Certains indicateurs économiques ont baissé et les risques sont plus équilibrés, mais dans l'ensemble notre analyse indique qu'une nouvelle expansion est probable

Les restrictions aux États-Unis et dans toute l'Europe continuent d'être assouplies, ramenant progressivement la mobilité à des niveaux comparables à ceux d'avant la pandémie pour de nombreuses personnes. Au Royaume-Uni, la plupart des principales restrictions ont été levées, ce qui fait du pays un cas test pour le reste du monde. Si le nombre de cas est en hausse, les hospitalisations sont en baisse et ne représentent qu'une fraction de ce qu'elles étaient plus tôt dans la pandémie.

À mesure que le rythme de la vaccination ralentit, de nombreux pays envisagent maintenant de proposer des incitations pour encourager les gens à se faire vacciner. Bien que des revers soient possibles localement si les infections augmentent encore, cette poussée vaccinale devrait permettre la levée des dernières restrictions pour donner aux individus et aux entreprises les mêmes niveaux de liberté qu'avant la pandémie. Cependant, alors que les vaccins ont clairement prouvé leur efficacité, le variant Delta, hautement transmissible, alimente une recrudescence des cas et il reste donc du chemin à parcourir avant de pouvoir mettre la pandémie derrière nous.

Alors que le variant Delta continue de se propager, le nombre de nouveaux cas augmente partout dans le monde. Cependant, l'évolution du nombre des admissions en réanimation et des décès s'est clairement décorrélée de la hausse du nombre de cas, principalement en raison du déploiement réussi du vaccin en Amérique du Nord, en Europe et en Chine. À terme, des vaccins supplémentaires devront être acheminés vers les marchés émergents pour éviter de compromettre la reprise économique. Heureusement, certains signes indiquent que les envois de vaccins prennent de l'ampleur. Les particuliers, les grandes et les petites entreprises ainsi que les gouvernements se sont tous adaptés et gèrent désormais le virus de manière plus efficace. Cela suggère que l'impact économique de cette quatrième vague du virus devrait être plus facile à gérer et entraîner un risque de marché moindre.

Graphique à la Une

Le déploiement du vaccin réduit le nombre de malades en réanimation

Le déploiement du vaccin a permis de réduire significativement le nombre de personnes en réanimation malgré la montée en puissance du variant Delta

icon

USI: Unité de soins intensifs, Nouvelles infections et USI pour 100 000 personnes, dècés pour un million de personnes
Source: Quintet, Our Word in Data, admissions en USI seulement pour l’Europe et les EU

Moyenne mobile sur 7 jours

Bill Street
Group Chief Investment Officer

autograph

Alors que le vaccin commence à être proposé aux plus jeunes, le retour à la normale se poursuit avec un nouvel assouplissement des restrictions. Grâce au succès du programme de vaccination, les activités reprennent enfin et le déblocage des économies réalisées pendant les périodes de confinement devrait entraîner un boom des dépenses. Les gens profitent de l'occasion pour dépenser enfin une partie de leurs économies de confinement sur les vacances, les divertissements et dans les magasins et les restaurants. Les achats de la rentrée devraient également donner un coup de pouce nécessaire aux commerces, les consommateurs cherchant à rattraper le temps perdu.

Certains investisseurs s’inquiètent naturellement d’une recrudescence des infections qui pourrait ralentir le rebond économique si nous ne faisons pas attention. Alors que l'automne approche, les experts préviennent que les infections pourraient encore augmenter maintenant que les règles ont été assouplies. Le nombre de cas reste encore assez élevé et il existe un risque de nouvelle hausse lié au retour des enfants à l'école et au retour des travailleurs dans les bureaux. La bonne nouvelle est que, malgré la propagation du variant Delta, les taux de vaccination sont désormais plus élevés et les individus et les entreprises se sont adaptés pour faire face aux risques du virus. La reprise se poursuit et nous sommes optimistes quant à la croissance future.

Après plus d'un an de restrictions, les gens profitent de la possibilité de partir en vacances, ce qui s'accompagne d'un boom des dépenses

Le boom des dépenses de l'été

Bienvenue

icon Bill street image

Défiler vers le bas

icon1 icon2 icon3 icon4 icon5

COUNTERPOINT Septembre 2021

Variant Delta

Les vaccins permettent de réduire le nombre de décès, mais certains signes indiquent que le rebond économique mondial pourrait s’essouffler.

Logo

COUNTERPOINT
SEPTEMBRE 2021

Variant Delta

Logo

Les vaccins permettent de réduire le nombre de décès, mais certains signes indiquent que le rebond économique mondial pourrait s’essouffler.

Alors que le vaccin commence à être proposé aux plus jeunes, le retour à la normale se poursuit avec un nouvel assouplissement des restrictions. Grâce au succès du programme de vaccination, les activités reprennent enfin et le déblocage des économies réalisées pendant les périodes de confinement devrait entraîner un boom des dépenses. Les gens profitent de l'occasion pour dépenser enfin une partie de leurs économies de confinement sur les vacances, les divertissements et dans les magasins et les restaurants. Les achats de la rentrée devraient également donner un coup de pouce nécessaire aux commerces, les consommateurs cherchant à rattraper le temps perdu.

Certains investisseurs s’inquiètent naturellement d’une recrudescence des infections qui pourrait ralentir le rebond économique si nous ne faisons pas attention. Alors que l'automne approche, les experts préviennent que les infections pourraient encore augmenter maintenant que les règles ont été assouplies. Le nombre de cas reste encore assez élevé et il existe un risque de nouvelle hausse lié au retour des enfants à l'école et au retour des travailleurs dans les bureaux. La bonne nouvelle est que, malgré la propagation du variant Delta, les taux de vaccination sont désormais plus élevés et les individus et les entreprises se sont adaptés pour faire face aux risques du virus. La reprise se poursuit et nous sommes optimistes quant à la croissance future.

Alors que le variant Delta continue de se propager, le nombre de nouveaux cas augmente partout dans le monde. Cependant, l'évolution du nombre des admissions en réanimation et des décès s'est clairement décorrélée de la hausse du nombre de cas, principalement en raison du déploiement réussi du vaccin en Amérique du Nord, en Europe et en Chine. À terme, des vaccins supplémentaires devront être acheminés vers les marchés émergents pour éviter de compromettre la reprise économique. Heureusement, certains signes indiquent que les envois de vaccins prennent de l'ampleur. Les particuliers, les grandes et les petites entreprises ainsi que les gouvernements se sont tous adaptés et gèrent désormais le virus de manière plus efficace. Cela suggère que l'impact économique de cette quatrième vague du virus devrait être plus facile à gérer et entraîner un risque de marché moindre.

middle_banner_mobile.jpg

Les restrictions aux États-Unis et dans toute l'Europe continuent d'être assouplies, ramenant progressivement la mobilité à des niveaux comparables à ceux d'avant la pandémie pour de nombreuses personnes. Au Royaume-Uni, la plupart des principales restrictions ont été levées, ce qui fait du pays un cas test pour le reste du monde. Si le nombre de cas est en hausse, les hospitalisations sont en baisse et ne représentent qu'une fraction de ce qu'elles étaient plus tôt dans la pandémie.

À mesure que le rythme de la vaccination ralentit, de nombreux pays envisagent maintenant de proposer des incitations pour encourager les gens à se faire vacciner. Bien que des revers soient possibles localement si les infections augmentent encore, cette poussée vaccinale devrait permettre la levée des dernières restrictions pour donner aux individus et aux entreprises les mêmes niveaux de liberté qu'avant la pandémie. Cependant, alors que les vaccins ont clairement prouvé leur efficacité, le variant Delta, hautement transmissible, alimente une recrudescence des cas et il reste donc du chemin à parcourir avant de pouvoir mettre la pandémie derrière nous.

New image

Certains indicateurs économiques ont baissé et les risques sont plus équilibrés, mais dans l'ensemble notre analyse indique qu'une nouvelle expansion est probable

La reprise économique se poursuit, mais plus lentement
L’activité économique a connu un rebond au printemps et en été, reflétant l’ouverture de l’économie et la demande qui n'a pas pu être satisfaite pendant les confinements. Toutefois, après le rebond économique, des signes indiquent que la reprise des principales économies mondiales ralentit quelque peu. Le variant Delta risque de ralentir le rythme de la reprise économique, alors que les économies se stabilisent désormais vers des niveaux pré-pandémiques. Bien que le profil de risque ne soit plus orienté à la hausse et soit désormais symétrique, notre indicateur cyclique pointe toujours vers une expansion.

Bien que nous nous attendions à des coups de frein en cours de route liés aux vagues ponctuelles du virus, les vaccins et l'adaptabilité du système devraient atténuer tout impact sur l'économie. Nous qualifierions donc ces risques de modérés. Compte tenu de la vigueur du marché de l’emploi et des risques d’inflation, nous pensons que la Réserve fédérale devrait annoncer une réduction de ses achats d'actifs avant la fin de l’année, ce qui devrait exercer une certaine pression à la hausse sur les rendements obligataires à long terme.

La récente correction des actifs chinois a globalement épargné les marchés mondiaux. Les cours des actions mondiales ont poursuivi leur hausse, soutenus par la publication de résultats d'entreprises solides, des taux toujours faibles et des données économiques robustes. Ce contexte favorable devrait selon nous perdurer et nous maintenons notre positionnement axé sur le risque.

Les actifs mondiaux, et en particulier les actions américaines, ont poursuivi leur bonne performance au cours du mois écoulé, mais la correction des marchés chinois et asiatiques a créé certaines opportunités d'investissement. Même si nous pensons qu’il est encore trop tôt pour se positionner sur les actions chinoises en baisse, l’attrait des obligations asiatiques à haut rendement a augmenté, les spreads moyens ayant atteint leur plus haut niveau depuis fin 2020. 

Alors que les émetteurs les plus faibles, en particulier dans l'important secteur immobilier chinois, pourraient encore connaître des phases de volatilité, nous pensons qu'une mauvaise performance est déjà reflétée dans le prix des obligations asiatiques à haut rendement. Nous avons donc renforcé notre surpondération tactique.

logo

Pour une vie plus enrichissante,
selon le sens que vous lui donnez

Le présent document a été préparé par Quintet Private Bank (Europe) S.A. Les déclarations et opinions exprimées dans ce document (fondées sur des informations provenant de sources jugées fiables) sont celles de Quintet Private Bank (Europe) à la date de rédaction (20 août 2021) et sont susceptibles d'être modifiées. Ce document est de nature générale et ne doit en aucun cas être assimilé à un conseil en investissement, d'ordre juridique, fiscal ou comptable. Aucun conseil d'investissement personnalisé n'est fourni dans ce document et les décisions d'investissement ne doivent en aucun cas se fonder sur les seules informations et données qui y figurent. Il est rappelé aux investisseurs que les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs et que la valeur des investissements peut évoluer à la hausse comme à la baisse. La valeur des investissements sous-jacents peut également évoluer à la hausse comme à la baisse en raison des fluctuations de change.


Copyright © Quintet Private Bank (Europe) S.A. 2021.
Tous droits réservés. Déclaration de confidentialité

AAT new - Start (copy)

Bienvenue

Le boom des dépenses de l'été

icon

Après plus d'un an de restrictions, les gens profitent de la possibilité de partir en vacances, ce qui s'accompagne d'un boom des dépenses

Bill street image autograph

Bill Street
Group Chief Investment Officer

icon

Graphique à la Une

Le déploiement du vaccin réduit le nombre de malades en réanimation

Le déploiement du vaccin a permis de réduire significativement le nombre de personnes en réanimation malgré la montée en puissance du variant Delta

Swipe to see the full graph

mobile-chart

USI: Unité de soins intensifs, Nouvelles infections et USI pour 100 000 personnes, dècés pour un million de personnes
Source: Quintet, Our Word in Data, admissions en USI seulement pour l’Europe et les EU

icon

Le point sur les investissements

Vaccin contre virus

Bien que la montée en puissance du variant Delta ne fasse craindre un ralentissement de la reprise économique, la vaccination est un élément rassurant

icon

Le portefeuille de Quintet

Bien positionné pour profiter de la reprise

En réaction à la correction des marchés chinois et asiatiques, nous avons renforcé notre surpondération tactique du haut rendement asiatique par rapport aux obligations investment grade américaines

icon

Moniteur

Ce qu’il faut surveiller

Alors que le variant Delta reste un enjeu clé, les programmes de vaccination contre le Covid-19 se poursuivent, les réouvertures s'accélèrent, l’assouplissement de la politique continue, l’inflation repart temporairement à la hausse tandis que les rendements obligataires ont cessé de baisser

Perspectives plus certaines que le mois dernier

down.png (copy)

Perspectives moins certaines que le mois dernier

down.png

Counterpoint Septembre 2021

NOUS RESTONS À VOTRE ÉCOUTE

Nous espérons que vous avez apprécié ce bulletin mensuel. Pour toute question, remarque ou suggestion concernant ce bulletin, n'hésitez pas à nous contacter.

Cliquez sur une classe d'actifs pour afficher les sous-classes qui la constituent

Allocation d'actifs

Nos points de vue en détail

Lorsque nous relevons l'allocation en faveur d'une classe d'actifs au sein des portefeuilles, nous devons diminuer celle en faveur d'une autre. C'est pourquoi nos décisions en matière d'allocation d'actifs tactique (AAT) sont prises en binômes : nous sous-pondérons et surpondérons en fonction des pondérations de notre allocation d'actifs stratégique (AAS). Les pondérations numériques spécifiques indiquées sur le graphique se rapportent à un portefeuille équilibré en EUR et peuvent être ajustées pour différents profils.

Actions américaines / Obligations américaines Investment Grade
Compte tenu des perspectives positives que nous anticipons, nous pensons qu'à ce stade du cycle économique, les actions américaines peuvent surperformer les obligations américaines de qualité Investment Grade, lesquelles sont peu rémunératrices.

Actions des marchés émergents / Obligations d'État européennes
Les actions des marchés émergents, qui restent soutenues par la forte croissance observée en Chine et dans d'autres régions d'Asie, affichent actuellement la plus forte dynamique parmi les actions des différentes régions.

Petites capitalisations britanniques / Actions mondiales
Les petites capitalisations britanniques ont pris du retard dans le contexte de reprise de 2020 et leurs valorisations sont plus attrayantes que celles des actions mondiales, tandis que leur composition sectorielle cyclique est bénéfique à mesure que la croissance se redresse.

Obligations asiatiques à haut rendement / Obligations américaines Investment Grade
Les obligations asiatiques à haut rendement offrent un rendement supplémentaire appréciable par rapport aux obligations américaines de qualité Investment Grade. Par ailleurs les risques de défaut y sont bien compensés.

Dette souveraine des marchés émergents / Obligations américaines Investment Grade
La dette souveraine des marchés émergents offre un rendement supplémentaire par rapport aux obligations américaines de qualité Investment Grade. Un fléchissement du dollar US et une hausse des prix du pétrole constitueraient des moteurs probables de resserrement des spreads.

Bons du Trésor américain / Obligations d'État européennes
Nous sommes davantage exposés aux bons du Trésor américain en tant que source de diversification qu'aux obligations d'État européennes, en raison de leur rendement à l'échéance plus élevé et de leur meilleure qualité de crédit.

Obligations américaines Investment Grade / Obligations d’Etat européennes
La hausse des rendements en USD confère une plus-value aux obligations en USD couvertes contre le risque de change par rapport aux obligations d'État européennes pour les investisseurs en EUR.

Actions mondiales / Obligations d’Etat européennes
Alors que le cycle économique avance, les facteurs favorables aux actions restent d’actualité, notamment la croissance des bénéfices des entreprises, le momentum de marché et le levier fiscal.

BUDGÉTAIRE Fonds de relance de l'UE (T3)

BUDGÉTAIRE Dépenses d’infrastructures aux États-Unis (S2)

MONÉTAIRE Banques centrales mondiales (en cours)

MÉDICAL
Vaccin contre le Covid-19 (en cours)

New image (copy)
up.png (copy2)

MACRO Plans de réouverture (en cours)

MACRO Inflation et rendements obligataires (en cours)

New image (copy)

GÉOPOLITIQUE Tensions sino-américaines (en cours)

MACRO Pénuries des approvisionnements

New image (copy)

Une autre vision du monde

Le Chief Investment Office de Quintet Private Bank, partage son point de vue sur l’économie, les marchés financiers ainsi que les investissements, dans notre édition Counterpoint mensuelle.
Plein écran