Sortie de la zone de confort

DEVISES

RÉSUMÉ EN 5 POINTS DE CET ARTICLE

1

2

3

4

5

Les monnaies refuges souffrent dans un contexte d'appétit pour le risque

Les mesures prises par la Fed et la reprise mondiale laissent présager une baisse de la demande de dollars

Des changements sont nécessaires pour favoriser une appréciation significative de l'euro

Un accord commercial avec l'Europe déterminera la valeur de la livre sterling

Les tensions avec les États-Unis devraient continuer à peser sur le yuan

Les monnaies perçues comme des valeurs refuges se sont appréciées pendant la pandémie de coronavirus et devraient se replier légèrement lorsque l'appétit pour le risque reviendra sur les marchés financiers.

Tout au long de la crise qui a secoué les marchés financiers pendant la grande pandémie, la demande de monnaies refuges a grimpé en flèche. Parmi elles figurent le dollar US, qui est la monnaie de réserve mondiale, ainsi que d'autres valeurs refuges traditionnelles comme le franc suisse. Mais pendant combien de temps ces monnaies vont-elles rester aussi fortes.

L'économie mondiale devrait selon nous amorcer un processus de guérison graduel à mesure que le nombre de nouvelles contaminations diminuera, que les mesures de distanciation sociale seront assouplies et que les mesures de relance commenceront à produire leurs effets. La pression à la hausse sur les monnaies refuges devrait alors commencer à s'estomper. Nous pensons qu'il y a de bonnes chances pour que cette situation survienne relativement rapidement, bien qu'à un rythme modéré, pour deux raisons principales.

Premièrement, le retour progressif de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers ne dépendra probablement pas uniquement de la vigueur absolue de la reprise, qui devrait être modérée et inégale dans un premier temps, mais aussi de l'existence d'une amélioration continue relative par rapport au point le plus bas de l'activité économique. Deuxièmement, les mesures coordonnées de relance monétaire et budgétaire sont d'une telle ampleur que nous pensons qu'elles faciliteront le retour à la croissance.

Les monnaies refuges souffrent dans un contexte d'appétit pour le risque

1

Les mesures prises par la Fed et la reprise mondiale laissent présager une baisse de la demande de dollars

2

Vigoureux depuis maintenant de nombreuses années, le dollar s'est encore raffermi durant la pandémie de coronavirus. Alors que l'économie mondiale commence à se redresser, ces pressions haussières à court terme devraient commencer à s'estomper. À plus long terme, un certain nombre de facteurs pourraient se combiner pour affaiblir la demande en faveur du dollar US, entraînant sa dépréciation progressive par rapport aux autres grandes monnaies.

Parmi eux figure le pétrole brut, dont le prix devrait augmenter sous l'effet de la reprise de la croissance économique mondiale et du retour de la demande. Cela entraînera à son tour un afflux de « pétrodollars » vers les pays exportateurs. Ce phénomène aura probablement pour effet d'inverser la hausse marginale de la demande de dollars US provoquée par la récente chute des prix du baril.

Parallèlement, les politiques monétaires stimulantes menées par la Réserve fédérale américaine (Fed) exercent des pressions à la baisse sur le billet vert. Le vaste programme d'achat d'actifs (une forme d'assouplissement quantitatif) viendra notamment gonfler le bilan de la Fed et augmenter l'offre de dollars US par rapport aux efforts des autres banques centrales.

Des changements sont nécessaires pour favoriser une appréciation significative de l'euro

3

Des préoccupations subsistent quant aux perspectives à long terme de la zone euro en raison de l'absence d'intégration budgétaire, ainsi que des faiblesses de certains aspects de l'union monétaire. Les 19 pays qui ont adopté l'euro sauront-ils surmonter leurs différences et relever les nombreux défis économiques auxquels la région est confrontée?

L'un de ces défis est de savoir comment appliquer des politiques monétaires et budgétaires communes sans imposer de contraintes aux différents pays, compte tenu de la grande disparité des conditions économiques dans la région. En cas de succès, les fondamentaux soutiendraient un euro plus fort. Parmi ces fondamentaux figurent un double excédent du solde budgétaire primaire et du compte courant, ainsi qu'une inflation peu élevée et stable.

À plus court terme, nous pensons que l'euro pourrait s'apprécier légèrement face au dollar US durant le reste de l'année 2020 à mesure que l'économie mondiale se redressera et que les investisseurs retrouveront leur goût du risque. Tout signe d'intégration monétaire et budgétaire plus étroite dans la région devrait doper l'euro encore davantage.

Un accord commercial avec l'Europe déterminera la valeur de la livre sterling

4

Après avoir officiellement quitté l'Union européenne (UE) le 31 janvier 2020, le Royaume-Uni traverse une période de transition de 11 mois destinée à laisser le temps aux deux parties de négocier un nouvel accord de libre-échange. Nous pensons que la conclusion d'un accord partiel est possible mais que rien n'est encore fait. À mesure que l'échéance du 31 décembre approchera, il est probable que la livre sterling soit confrontée à une hausse de la volatilité et à une dépréciation.

Au-delà du court terme, et bien que les monnaies soient difficiles à évaluer, le taux de change d'équilibre est un indicateur très répandu qui intègre divers facteurs économiques dans les calculs, dont l'inflation, les flux commerciaux et la productivité. Il tend à fournir un éclairage sur la trajectoire à long terme des monnaies, laquelle suggère que la livre sterling n'est plus sous-évaluée par rapport à l'euro.

Le Royaume-Uni est confronté aux mêmes incertitudes que le reste du monde à l'heure où le processus de reprise économique s'amorce, mais les politiques menées par les autorités devraient soutenir la monnaie britannique. La valeur de la livre reflètera en grande partie la confiance dans les perspectives économiques du pays, lesquelles dépendront en grande partie des futures relations commerciales entre le Royaume-Uni et l'UE.


Les tensions avec les États-Unis devraient continuer à peser sur le yuan

5

Les relations entre l'Amérique et la Chine se sont détendues début 2020 après la signature d'un accord commercial de première phase. Mais les tensions ont resurgi entre ces deux superpuissances lors de la pandémie de coronavirus. Les marchés financiers chinois resteront probablement vulnérables face à tout revers dans le processus de reprise économique, ainsi que face aux tensions commerciales persistantes.

Le renminbi continuera d'être influencé par l'évolution de la politique commerciale, et notamment par le degré auquel les États-Unis et la Chine respecteront leurs engagements au titre de l'accord de phase un. Il est possible que le président Trump ne souhaite pas attiser davantage les tensions pendant cette année électorale, car cela pourrait exercer une pression baissière supplémentaire sur l'économie américaine. Cela étant, le risque d'une escalade plus tangible demeure et ne saurait être exclu.

Nous pensons qu'à plus long terme, les relations entre les deux pays resteront compliquées. Il est peu probable qu'ils parviennent à un accord commercial définitif, et la Chine risque de peiner à respecter son engagement d'acheter pour 200 milliards de dollars supplémentaires de biens et de services américains. Chaque fois que le conflit s'intensifie, le renminbi pourrait subir une pression à la baisse en raison du ralentissement des flux de capitaux et de marchandises.

DEVISES

05

Pour une vie plus enrichissante,
selon le sens que vous lui donnez.

Le présent document a été préparé par Quintet Private Bank (Europe) S.A. Les déclarations et opinions exprimées dans ce document (fondées sur des informations provenant de sources jugées fiables) sont celles de Quintet Private Bank (Europe) à la date de rédaction (20 Juin 2020) et sont susceptibles d'être modifiées. Ce document est de nature générale et ne doit en aucun cas être assimilé à un conseil en investissement, d'ordre juridique, fiscal ou comptable. Aucun conseil d'investissement personnalisé n'est fourni dans ce document et les décisions d'investissement ne doivent en aucun cas se fonder sur les seules informations et données qui y figurent. Il est rappelé aux investisseurs que les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs et que la valeur des investissements peut évoluer à la hausse comme à la baisse. La valeur des investissements sous-jacents peut également évoluer à la hausse comme à la baisse en raison des fluctuations de change.

Copyright © Quintet Private Bank (Europe) S.A. 2020. Tous droits réservés.  Privacy Statement


PIB réel

Source: FMI

Selon nos prévisions, le PIB réel mondial devrait se contracter fortement
cette année, pour ensuite se redresser progressivement

Décalage par rapport à la juste valeur

Source: Goldman Sachs

Sous-évalué

Surévalué

Si l'on en juge par les estimations de sa juste valeur, la livre sterling est
sous-évaluée par rapport au dollar et surévaluée par rapport à l'euro.
Mais un accord commercial post-Brexit pourrait modifier son attrait
à long terme.

L'évolution des relations commerciales
a eu une incidence notable sur la valeur du yuan.

Cliquez sur une date clé pour observer l'escalade des tensions commerciales

Que signifie
l'assouplissement
des conditions
financières ?

Baisse
des taux

Resserrement
des spreads
de crédit

Fléchissement
de la devise

Hausse
des cours
des actions

Taux de chômage pondéré

Source: Cambridge J Econ, Volume 44, Numéro 3, Mai 2020, pages 647-669

Points pourcent

* Autriche, Belgique, Finlande, Luxembourg, Allemagne, Pays-bas.
** Grèce, Irlande, Italie, Portugal, Espagne

Les conditions économiques varient considérablement au sein de la zone euro

USD/CNY

Source: Quintet, Reuters, Bloomberg

Sortie de la zone de confort


DEVISES

RÉSUMÉ EN 5 POINTS DE CET ARTICLE


1

Les monnaies refuges souffrent dans un contexte d'appétit pour le risque

Les mesures prises par la Fed et la reprise mondiale laissent présager une baisse de la demande de dollars

Des changements sont nécessaires pour favoriser une appréciation significative de l'euro

Un accord commercial avec l'Europe déterminera la valeur de la livre sterling

Les tensions avec les États-Unis devraient continuer à peser sur le yuan

2

3

4

5

Les monnaies perçues comme des valeurs refuges se sont appréciées pendant la pandémie de coronavirus et devraient se replier légèrement lorsque l'appétit pour le risque reviendra sur les marchés financiers.

DEVISES

05

Les monnaies refuges souffrent dans un contexte d'appétit pour le risque


1

Tout au long de la crise qui a secoué les marchés financiers pendant la grande pandémie, la demande de monnaies refuges a grimpé en flèche. Parmi elles figurent le dollar US, qui est la monnaie de réserve mondiale, ainsi que d'autres valeurs refuges traditionnelles comme le franc suisse. Mais pendant combien de temps ces monnaies vont-elles rester aussi fortes.

L'économie mondiale devrait selon nous amorcer un processus de guérison graduel à mesure que le nombre de nouvelles contaminations diminuera, que les mesures de distanciation sociale seront assouplies et que les mesures de relance commenceront à produire leurs effets. La pression à la hausse sur les monnaies refuges devrait alors commencer à s'estomper. Nous pensons qu'il y a de bonnes chances pour que cette situation survienne relativement rapidement, bien qu'à un rythme modéré, pour deux raisons principales.

Premièrement, le retour progressif de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers ne dépendra probablement pas uniquement de la vigueur absolue de la reprise, qui devrait être modérée et inégale dans un premier temps, mais aussi de l'existence d'une amélioration continue relative par rapport au point le plus bas de l'activité économique. Deuxièmement, les mesures coordonnées de relance monétaire et budgétaire sont d'une telle ampleur que nous pensons qu'elles faciliteront le retour à la croissance.

Parallèlement, les politiques monétaires stimulantes menées par la Réserve fédérale américaine (Fed) exercent des pressions à la baisse sur le billet vert. Le vaste programme d'achat d'actifs (une forme d'assouplissement quantitatif) viendra notamment gonfler le bilan de la Fed et augmenter l'offre de dollars US par rapport aux efforts des autres banques centrales.

Vigoureux depuis maintenant de nombreuses années, le dollar s'est encore raffermi durant la pandémie de coronavirus. Alors que l'économie mondiale commence à se redresser, ces pressions haussières à court terme devraient commencer à s'estomper. À plus long terme, un certain nombre de facteurs pourraient se combiner pour affaiblir la demande en faveur du dollar US, entraînant sa dépréciation progressive par rapport aux autres grandes monnaies.

Parmi eux figure le pétrole brut, dont le prix devrait augmenter sous l'effet de la reprise de la croissance économique mondiale et du retour de la demande. Cela entraînera à son tour un afflux de « pétrodollars » vers les pays exportateurs. Ce phénomène aura probablement pour effet d'inverser la hausse marginale de la demande de dollars US provoquée par la récente chute des prix du baril.

Les mesures prises par la Fed et la reprise mondiale laissent présager une baisse de la demande de dollars

2

Des changements sont nécessaires pour favoriser une appréciation significative de l'euro

3

Des préoccupations subsistent quant aux perspectives à long terme de la zone euro en raison de l'absence d'intégration budgétaire, ainsi que des faiblesses de certains aspects de l'union monétaire. Les 19 pays qui ont adopté l'euro sauront-ils surmonter leurs différences et relever les nombreux défis économiques auxquels la région est confrontée?

L'un de ces défis est de savoir comment appliquer des politiques monétaires et budgétaires communes sans imposer de contraintes aux différents pays, compte tenu de la grande disparité des conditions économiques dans la région. En cas de succès, les fondamentaux soutiendraient un euro plus fort. Parmi ces fondamentaux figurent un double excédent du solde budgétaire primaire et du compte courant, ainsi qu'une inflation peu élevée et stable.

À plus court terme, nous pensons que l'euro pourrait s'apprécier légèrement face au dollar US durant le reste de l'année 2020 à mesure que l'économie mondiale se redressera et que les investisseurs retrouveront leur goût du risque. Tout signe d'intégration monétaire et budgétaire plus étroite dans la région devrait doper l'euro encore davantage.

Après avoir officiellement quitté l'Union européenne (UE) le 31 janvier 2020, le Royaume-Uni traverse une période de transition de 11 mois destinée à laisser le temps aux deux parties de négocier un nouvel accord de libre-échange. Nous pensons que la conclusion d'un accord partiel est possible mais que rien n'est encore fait. À mesure que l'échéance du 31 décembre approchera, il est probable que la livre sterling soit confrontée à une hausse de la volatilité et à une dépréciation.

Au-delà du court terme, et bien que les monnaies soient difficiles à évaluer, le taux de change d'équilibre est un indicateur très répandu qui intègre divers facteurs économiques dans les calculs, dont l'inflation, les flux commerciaux et la productivité. Il tend à fournir un éclairage sur la trajectoire à long terme des monnaies, laquelle suggère que la livre sterling n'est plus sous-évaluée par rapport à l'euro.

Le Royaume-Uni est confronté aux mêmes incertitudes que le reste du monde à l'heure où le processus de reprise économique s'amorce, mais les politiques menées par les autorités devraient soutenir la monnaie britannique. La valeur de la livre reflètera en grande partie la confiance dans les perspectives économiques du pays, lesquelles dépendront en grande partie des futures relations commerciales entre le Royaume-Uni et l'UE.


Un accord commercial avec l'Europe déterminera la valeur de la livre sterling

4

Les tensions avec les États-Unis devraient continuer à peser sur le yuan

5

Les relations entre l'Amérique et la Chine se sont détendues début 2020 après la signature d'un accord commercial de première phase. Mais les tensions ont resurgi entre ces deux superpuissances lors de la pandémie de coronavirus. Les marchés financiers chinois resteront probablement vulnérables face à tout revers dans le processus de reprise économique, ainsi que face aux tensions commerciales persistantes.

Le renminbi continuera d'être influencé par l'évolution de la politique commerciale, et notamment par le degré auquel les États-Unis et la Chine respecteront leurs engagements au titre de l'accord de phase un. Il est possible que le président Trump ne souhaite pas attiser davantage les tensions pendant cette année électorale, car cela pourrait exercer une pression baissière supplémentaire sur l'économie américaine. Cela étant, le risque d'une escalade plus tangible demeure et ne saurait être exclu.

Nous pensons qu'à plus long terme, les relations entre les deux pays resteront compliquées. Il est peu probable qu'ils parviennent à un accord commercial définitif, et la Chine risque de peiner à respecter son engagement d'acheter pour 200 milliards de dollars supplémentaires de biens et de services américains. Chaque fois que le conflit s'intensifie, le renminbi pourrait subir une pression à la baisse en raison du ralentissement des flux de capitaux et de marchandises.

Source: FMI

Selon nos prévisions, le PIB réel mondial devrait se contracter fortement
cette année, pour ensuite se redresser progressivement

Source: Goldman Sachs

Interest rates and credit spreads do not fully explain currency or equity performance

Les conditions financières s'assouplissent davantage aux États-Unis qu'ailleurs, ce qui dénote généralement une monnaie plus faible

Source: Cambridge J Econ, Volume 44, Issue 3, May 2020, pages 647-669

* Austria, Belgium, Finland, Luxembourg, Germany, Netherlands.
** Greece, Ireland, Italy, Portugal, Spain

Les conditions économiques varient considérablement au sein de la zone euro

Source: Goldman Sachs

Si l'on en juge par les estimations de sa juste valeur, la livre sterling est
sous-évaluée par rapport au dollar et surévaluée par rapport à l'euro.
Mais un accord commercial post-Brexit pourrait modifier son attrait
à long terme.

Source: Quintet, Reuters, Bloomberg

L'évolution des relations commerciales
a eu une incidence notable sur la valeur du yuan.

Pour une vie plus enrichissante, selon le sens que vous lui donnez.

Le présent document a été préparé par Quintet Private Bank (Europe) S.A. Les déclarations et opinions exprimées dans ce document (fondées sur des informations provenant de sources jugées fiables) sont celles de Quintet Private Bank (Europe) à la date de rédaction (20 Juin 2020) et sont susceptibles d'être modifiées. Ce document est de nature générale et ne doit en aucun cas être assimilé à un conseil en investissement, d'ordre juridique, fiscal ou comptable. Aucun conseil d'investissement personnalisé n'est fourni dans ce document et les décisions d'investissement ne doivent en aucun cas se fonder sur les seules informations et données qui y figurent. Il est rappelé aux investisseurs que les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs et que la valeur des investissements peut évoluer à la hausse comme à la baisse. La valeur des investissements sous-jacents peut également évoluer à la hausse comme à la baisse en raison des fluctuations de change.

Copyright © Quintet Private Bank (Europe) S.A. 2020. Tous droits réservés. Privacy Statement


Nous contacter

Lorem ipsum dolor sit amet....
S'il vous plaît entrez votre nom
S'il vous plaît entrer une adresse e-mail correcte
Merci de saisir un commentaire
Je vous remercie! Votre commentaire a été envoyé!
Quelque chose a mal tourné tout en soumettant la forme. Réessayer.

Partagez cette page

Ou suivez-nous sur nos socials

Chercher

Rechercher un mot ou une phrase
Longueur minimale à la recherche est de 3 caractères

Télécharger le PDF

Cette publication est disponible en format PDF imprimable. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour lancer le téléchargement, cela peut prendre quelques secondes. Notez que les éléments interactifs comme des vidéos et des diaporamas sont manquants dans la version imprimée.
Télécharger seul article PDF
Télécharger le PDF complet

Une autre vision du monde

Nous espérons que vous apprécierez cette nouvelle version de Counterpoint. Outre le fait de proposer une expérience plus interactive, nous estimons que cette version digitale réduit nos émissions de dioxyde de carbone de 8 tonnes.
Plein écran

Une autre vision du monde

Nous espérons que vous apprécierez cette nouvelle version de Counterpoint. Outre le fait de proposer une expérience plus interactive, nous estimons que cette version digitale réduit nos émissions de dioxyde de carbone de 8 tonnes.

Récemment ajouté

Ce site web utilise des cookies

Nous utilisons des cookies fonctionnels et analytiques pour améliorer notre site Web. De plus, des tiers placent des cookies de suivi pour afficher des publicités personnalisées sur les réseaux sociaux. En cliquant sur Accepter, vous consentez au placement de ces cookies.